HASSEL ODD (1897-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste norvégien né et mort à Oslo. Après ses études à l'université d'Oslo, Odd Hassel va à l'Institut Kaiser-Wilhem de Berlin s'initier à la cristallographie par diffraction des rayons X. Il y soutient son doctorat en 1924 et bénéficie ensuite, pendant un an, d'une bourse Rockefeller obtenue grâce à la recommandation de Fritz Haber. En 1925, il retourne en Norvège enseigner à l'université d'Oslo. Il y est nommé professeur et directeur du département de chimie physique en 1934 et il y restera en poste jusqu'à son départ en retraite en 1964.

Hassel s'intéresse d'abord à la détermination de structures par la diffraction des rayons X et, ensuite, par la mesure des moments dipolaires et la diffraction des électrons de molécules à l'état gazeux. Il commence à utiliser cette dernière méthode en 1938 et cela va lui permettre d'élucider la structure du cyclohexane et de ses dérivés. En 1930, Hassel montre, en étudiant la structure du cyclohexane par diffraction des rayons X, que la molécule à l'état solide se présente sous la forme chaise, dans laquelle les deux atomes de carbone opposés sont situés de part et d'autre du plan moyen de la molécule. En 1942, par étude de la diffraction des électrons du cyclohexane à l'état gazeux, Hassel peut établir que la forme chaise est la forme préférée en phase gazeuse, l'autre forme du cyclohexane étant dite bateau, dans laquelle les deux atomes de carbone opposés sont du même côté du plan moyen de la molécule. En 1943, dans un mémoire plus complet, Hassel montre qu'il existe dans le cyclohexane deux types de liaisons C—H : celles qui sont perpendiculaires au plan moyen de la molécule et celles qui sont parallèles à ce plan ; c'est ce que l'on nommera un peu plus tard les liaisons axiales et équatoriales. C'est après la fin de la guerre que le travail de Hassel est diffusé dans la communauté scientifique internationale. Le chimiste anglais Derek Harold Richard Barton montre en 1950 que ces résultats permettent d'interpréter la réactivité des molécules cycliques et la nature de leurs produits de réaction. C'est ainsi que naît ce que l'on nomme maintenant l'analyse conformationnelle. Hassel partage avec Barton le prix Nobel de chimie en 1969.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « HASSEL ODD - (1897-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/odd-hassel/