BARTON DEREK HAROLD RICHARD (1918-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste britannique né à Gravesend (Kent). Derek Harold Richard Barton obtient son doctorat en 1942 à l'Imperial College de l'université de Londres, où il travaille deux ans dans un laboratoire dépendant des autorités militaires. Après un an passé dans l'industrie chimique, il retourne à l'Imperial College et passe un an (1949-1950) à l'université de Harvard comme professeur invité. Il retourne en Angleterre où il obtient un poste d'enseignant au Birkbeck College de l'université de Londres, et il y est nommé professeur en 1950. De 1955 à 1957, il est professeur à Glasgow puis revient de nouveau à l'Imperial College, où il enseignera pendant vingt ans. Installé en France de 1978 à 1986, il est directeur de l'Institut de chimie des substances naturelles du C.N.R.S., à Gif-sur-Yvette puis, en 1986, il est nommé professeur de chimie à l'université du Texas à Austin, où il poursuit son activité.

Derek Barton

Derek Barton

Photographie

Le chimiste britannique Derek Barton, Prix nobel en 1965, dans son laboratoire de l'Imperial College de l'université de Londres, en 1969. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Très tôt, Barton s'intéresse à la chimie des stéroïdes. En 1946, il prend connaissance du travail de Odd Hassel sur la géométrie du cyclohexane, et pendant son séjour à Harvard, en 1949, il réalise que beaucoup de résultats inexpliqués obtenus dans la série des stéroïdes peuvent être interprétés en tenant compte de la géométrie exacte des molécules. Dans l'article qu'il publie en 1950, Barton approfondit les notions élaborées par Hassel ; en particulier, il précise la notion de conformation et la différence de stabilité entre ce que l'on va appeler les positions axiales et équatoriales des substituants du cycle du cyclohexane. Il montre, à partir de résultats expérimentaux qui jusque-là n'avaient pas pu être interprétés, comment la conformation d'une molécule stéroïde permet de rendre compte de son comportement chimique. Ce travail de Barton fonde ce que l'on va appeler l'analyse conformationnelle. À coté de résultats fondamentaux dans l'analyse conformationnelle, mais également dans la synthèse des stéroïdes, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « BARTON DEREK HAROLD RICHARD - (1918-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/derek-harold-richard-barton/