ROCKWELL NORMAN (1894-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Norman Rockwell est, de très loin, l'illustrateur le plus populaire qu'aient connu les États-Unis. Il est né à New York en 1896 et mort à Stockbridge en 1978. Pendant soixante ans, il collabore régulièrement au Saturday Evening Post, hebdomadaire pour lequel il réalise plusieurs centaines de couvertures, au Boy's Life, l'organe des scouts américains et, plus irrégulièrement, à Look et à Life, aujourd'hui disparu ; il a illustré également de nombreux ouvrages et exécuté des affiches. En 1975, une exposition rétrospective de son œuvre a lieu à la galerie Danenberg, à New York (Norman Rockwell, soixante ans de rétrospective, catalogue, texte de Thomas S. Buechner, Éditions du Chêne, Paris). Après avoir reçu l'adhésion sans réticence du grand public, il est enfin reconnu par les critiques d'art qui l'avaient longtemps boudé et lui avaient préféré les productions issues des grands courants de la peinture européenne. L'apparition de l'hyperréalisme, il est vrai, appelait de nouveaux rapprochements... La tendance à la représentation minutieuse de la réalité fait partie intégrante de la jeune tradition américaine : Charles Marion Russell, Grant Wood, Irving R. Bacon, Edward Hopper, Andrew Wyeth ont été des « imagiers » de la vie américaine avant ou en même temps que Norman Rockwell. Ce dernier se distingue néanmoins de ses prédécesseurs et de ses contemporains par l'esprit de ses compositions. Il se montre avant tout comme un peintre de la vie urbaine et il insiste moins sur la spécificité du phénomène américain qu'il ne souligne le lien de filiation qui unit son pays à l'Angleterre. Ses cartes de vœux, ses couvertures du Saturday Evening Post pour les fêtes de fin d'année expriment cette présence de la « patrie originelle ». Elles semblent être des illustrations des œuvres de Dickens dont la lecture avait bercé son enfance. Dans ses œuvres picturales, il aime à représenter les scènes de la vie anglaise au xviie siècle ou l'atmosphère des villes américaines à leur naissance, lorsqu'elle [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ROCKWELL NORMAN (1894-1978)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Vers le triomphe de l'art américain : l'expressionnisme abstrait »  : […] Pour tous les artistes, ceux qui déclarent leur intérêt exclusif pour ce qui se passe aux États-Unis comme ceux qui suivent avec attention les derniers développements de l'art européen, le déclenchement de la guerre sur le Vieux Continent, et plus encore l'entrée en guerre du pays en 1941 vont fondamentalement changer la situation. Le résultat le plus immédiat en est certes la fourniture d'images […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_97939

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « ROCKWELL NORMAN - (1894-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-rockwell/