LANIER NICHOLAS (1588-1666)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On attribue au compositeur, chanteur, luthiste, peintre et graveur anglais d'origine probablement française Nicholas Lanier l'introduction en Angleterre de la monodie italienne et du style recitativo créé par Jacopo Peri et Giulio Caccini, puis perfectionné par Claudio Monteverdi.

Baptisé le 10 septembre 1588, à Greenwich, Nicholas (ou Nicolas) Lanier (ou Lanière, ou Lanières) collabore en 1617 au « masque » (divertissement dramatique) de Ben Jonson intitulé Lovers Made Men : il peint les décors, compose la musique dans le nouveau style récitatif monodique et chante durant le spectacle. Nommé en 1626 Maître de la musique du roi (Master of the King's Musick) de Charles Ier (dont il était le luthiste depuis 1616), il remplit cette fonction pour Charles II après la Restauration de 1660.

En introduisant le stile recitativo, Lanier va exercer une forte influence italianisante sur la musique anglaise. Son exploitation habile de la déclamation, caractéristique du récitatif à l'italienne, contribue à l'émergence du baroque anglais, style qui atteindra sa maturité avec John Blow et Henry Purcell. Nicholas Lanier est inhumé le 24 février 1666, à Londres.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LANIER NICHOLAS - (1588-1666) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-lanier/