NAUTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'importance des transports fluviaux en Gaule remonte aux temps préhistoriques. Si l'on jette un coup d'œil sur une carte des lieux où l'on a trouvé du silex du Grand-Pressigny, provenant du centre de la Gaule, on s'aperçoit qu'une très forte proportion des trouvailles se situent au voisinage des cours d'eau. Dans les campagnes d'Hannibal et de César la batellerie a joué un rôle important.

À l'époque gallo-romaine, la batellerie était florissante sur les cours d'eau importants, particulièrement sur le Rhône et la Saône. La batellerie fluviale comportait divers types d'embarcation : barque monoxyle, « linter » ; bateau à aviron sans quille, « lembus » ; barque à rame, « scapha » ; embarcation assez large avec avant pointu et arrière plat... Les bateliers étaient des naviculaires, des utriculaires (dont les radeaux étaient soutenus par des outres), des nautes, affectés à des rivières déterminées. Les nautes se chargeaient aussi du transport par terre entre deux rivières. À Lyon, un naute est en même temps marchand de vin ; un autre, marchand de saumures. Un bas-relief trouvé à Cabrières-d'Aigues montre une barque en forme de croissant, sans voile et non pontée, servant à transporter deux grosses barriques. La barque est halée par trois hommes. À bord, un autre se sert d'une rame.

La corporation, particulièrement puissante sur la Loire, avait ses autels. On a trouvé plusieurs invocations de nautes à Vulcain, notamment à Paris et à Sens. En voici une, trouvée à Nantes : « Deo Vol[cano] pro salute uic[anorum] Por[tuesium] et nau[tarum] Lig[ericorum]. » À Nîmes, un autel est dédié à « Volcano et Ventis ». Derrière ce Vulcain se cache sûrement un dieu quelque peu différent du Vulcain latin.

—  Paul QUENTEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NAUTES  » est également traité dans :

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les industries »  : […] Il est paradoxal de constater combien précaires et mal construites sont les installations industrielles, alors que c'est de l'industrie que l'économie gauloise tire ses plus larges profits. L' artisanat est pratiqué dans les faubourgs suburbains ou dans les bourgades artisanales spécialisées, souvent établies le long des routes. Les ateliers et les demeures voisines sont la plupart du temps en boi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_16849

Pour citer l’article

Paul QUENTEL, « NAUTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nautes/