NARVAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractéristiques du narval

Appartenant au groupe des Odontocètes (cétacés à dents), le narval possède une tête arrondie et un corps trapu recouvert d’une épaisse couche de graisse. Il est dépourvu de nageoire dorsale, ce qui facilite la nage sous la banquise. Les femelles, après quinze mois de gestation, donnent naissance à un seul petit qu’elles allaitent pendant plusieurs mois.

La population actuelle de narvals est estimée entre 80 000 et 100 000 individus répartis en trois sous-populations : celle de la baie de Baffin (à l’est du Groenland) ; celle du nord de la baie d’Hudson (Canada) ; celle de l’est du Groenland. Le suivi effectué pour étudier ces différentes populations a permis de constater que les narvals sont, avec les bélougas (vivant également dans ces eaux froides), les cétacés les plus sociaux. Des regroupements de centaines voire de milliers d’individus sont observés au printemps et à l’automne, périodes de migration. Ces dernières cherchent à devancer la prise des glaces. Ainsi, les animaux se déplacent vers le nord au printemps, grâce à l’ouverture des chenaux côtiers, puis se dirigent vers le sud en automne, avec l’avancée des glaces à cette période. Le reste du temps, les narvals vivent en petits groupes d’une vingtaine d’individus.

Populations de narvals

Populations de narvals

Dessin

Mammifères marins, les narvals vivent dans l'océan Arctique où trois populations ont pu être distinguées : celle de la baie de Baffin, celle de l'est du Groenland et celle du nord de la baie d'Hudson. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les narvals s’alimentent sur les fonds marins de l’océan Arctique : plusieurs fois par jour, ils effectuent des plongées d’une durée de 15 à 20 minutes à 800 mètres de profondeur, voire 1 000 mètres, sous la banquise pour chasser les bancs de morues, les céphalopodes ou les poissons plats. Rappelons aussi que, hors la canine des mâles, les narvals n’ont pas d’autres dents (ni incisive, ni molaire) : ils engloutissent donc des proies sans les mâcher.

Alors que la canine gauche chez le mâle est hypertrophiée pour former la défense, la canine droite ne perce pas la gencive et reste rudimentaire. Quelques cas ont cependant été signalés de mâles pourvus de deux défenses. Quant aux femelles, chez 15 p. 100 d [...]


Médias de l’article

Narvals

Narvals
Crédits : F. Nicklin/ Minden Pictures/ Corbis

photographie

Gravures de narval

Gravures de narval
Crédits : D'après Isaac de la Peyrère, Relation du Groenland, 1647

photographie

Populations de narvals

Populations de narvals
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure de la défense du narval

Structure de la défense du narval
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NARVAL  » est également traité dans :

CÉTACÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 3 281 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] Les odontocètes, cétacés à dents qui ne possèdent qu'un seul évent et sont capables d'écholocation, se divisent en un certain nombre de familles dont : – Les Platanistidae , dauphins d'eau douce de l'Inde ( Platanista gangetica , ou plataniste du Gange, par exemple). Deux autres familles de dauphins de fleuve existent en Amérique et une autre en Chine. Cette dernière famille s'est probablement é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cetaces/#i_7299

IVOIRE

  • Écrit par 
  • Eugen von PHILIPPOVICH
  •  • 3 095 mots
  •  • 10 médias

Les termes qui désignent l'ivoire dans diverses langues européennes se regroupent en deux familles principales. La première dérive du latin ebur , qui a donné ivoire en français, avorio en italien, ivory en anglais et ivoor en néerlandais. Le mot allemand Elfenbein se rattache au grec elephantos (latin : elephantus ) ; il en va de même du danois et du suédois elfenben . Le terme norvégien fiilsbe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoire/#i_7299

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Louis HARTENBERGER, « NARVAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/narval/