Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NARVAL

Le narval(Monodonmonoceros, qui signifie « une dent, une corne ») est un mammifère marin qui vit dans les eaux froides de l’océan Arctique. Avec une longueur de corps de quatre à cinq mètres, pour un poids n’excédant pas 1,6 tonne pour le mâle (900 kg pour la femelle), cet animal est l’un des plus petits cétacés. Il est facilement reconnaissable à sa peau grisée constellée de tâches blanchâtres et surtout à une longue défense torsadée portée par le mâle.

Une entrée tardive dans notre bestiaire

Gravures de narval - crédits : D'après Isaac de la Peyrère, Relation du Groenland, 1647

Gravures de narval

Le mot narval trouve son origine dans la langue scandinave médiévale : nár signifie « cadavre humain » et fait référence à la pâleur du corps de l’animal ; hval signifie « baleine ». Orthographié ainsi, le terme narval entre tardivement dans le dictionnaire (1762) ; auparavant on écrivait narhual, narhval ou narwal. L’une des premières représentations de cet animal dans un ouvrage en français, si ce n’est la première, est celle qui figure dans Relation du Groenland, un ouvrage du philosophe voyageur Isaac de La Peyrère datant de 1647. Il s’agit d’un croquis précis de la silhouette et du crâne d’un individu mâle pourvu de sa défense, la canine gauche.

À cause de cette longue défense rectiligne mais spiralée, pouvant atteindre près de 3 mètres, le narval a été surnommé, pendant le Moyen Âge jusqu’à la Renaissance, licorne de mer. À cette époque, cet ornement faisait l’objet d’un commerce lucratif, son cours étant alors plus de six fois celui de l’or. Les défenses étaient achetées aux chasseurs Inuits et les revendeurs abusaient leurs clients. En effet, ils prétendaient que cet ornement était la corne frontale d’une licorne, animal de légende, cerf ou cheval, alors symbole de puissance et de pureté.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jean-Louis HARTENBERGER. NARVAL [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 13/10/2014

Médias

Gravures de narval - crédits : D'après Isaac de la Peyrère, Relation du Groenland, 1647

Gravures de narval

Populations de narvals - crédits : Encyclopædia Universalis France

Populations de narvals

Structure de la défense du narval - crédits : Encyclopædia Universalis France

Structure de la défense du narval

Autres références

  • CÉTACÉS

    • Écrit par et
    • 3 257 mots
    • 8 médias
    – Les Delphinapteridae, comme le belouga (Delphinapterus leucas) ou encore le narval (Monodon monoceros) qui est caractérisé par la présence d' une seule dent chez l'adulte, développée en défense.
  • IVOIRE

    • Écrit par
    • 3 090 mots
    • 10 médias

    Les termes qui désignent l'ivoire dans diverses langues européennes se regroupent en deux familles principales. La première dérive du latin ebur, qui a donné ivoire en français, avorio en italien, ivory en anglais et ivoor en néerlandais. Le mot allemand Elfenbein se rattache au grec elephantos...