GORDIMER NADINE (1923-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nadine Gordimer en 1961

Nadine Gordimer en 1961
Crédits : Hulton Getty

photographie

Émeutes de Soweto, 1976

Émeutes de Soweto, 1976
Crédits : Hulton Getty

photographie

Nadine Gordimer

Nadine Gordimer
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie


Vers une écriture postmoderne

L'insolite Sport of Nature (1987, Un caprice de la nature) récapitule l'essentiel des thèmes chers à Gordimer tout en prolongeant cette anticipation d'un état multiracial et démocratique. S'ensuit un net infléchissement de son écriture vers le postmodernisme, qui va de pair avec une radicalisation de son discours politique. L'intertextualité (shakespearienne en l'occurrence) s'affirme dans My Son's Story (1990, Histoire de mon fils) ; le dédoublement des voix narratives y décentre le propos ; surtout, pour la première fois, son protagoniste est un homme de couleur, un professeur gagné à la révolution par ses étudiants et qui a une liaison avec une femme blanche. Gordimer serait-elle définitivement passée de l'autre côté, en accomplissant le « geste essentiel » qu'elle théorise dans un éclairant recueil d'essais, paru en 1988, The Essential Gesture : Writing, Politics and Places (Le Geste essentiel) ? Les choses ne sont pas aussi tranchées. Parce qu'elle partage la condamnation par Lukács du roman moderniste « bourgeois », obsédé par les manifestations pathologiques et a-historiques de la subjectivité, Gordimer recherche de plus en plus l'objectivité des formes narratives. Par ailleurs, elle n'est jamais plus fidèle à elle-même que lorsqu’elle s’évertue à réconcilier les exigences de la morale et la nécessité de la conscience historique avec la vérité individuelle du corps, des sens et des instincts, rendus de l'intérieur. Du reste, la sexualité de ses personnages de femmes blanches apparaît fréquemment comme la seule véritable subversion des tabous et des interdits. Ces contradictions, qui sont celles de tout romancier tenté par l'idéologie mais soucieux d'affirmer l'autonomie de son art, elle les résout par l'ironie, ainsi que par un réalisme du détail qui s'attache à cerner des parcours individuels, pris dans les douloureux soubresauts d'un pays au destin encore en transition. Ainsi, le roman, None to Accompany Me (1994, Personne pour m'accompagner), a pour h[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  GORDIMER NADINE (1923-2014)  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 375 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La contestation et son renouvellement »  : […] L'œuvre de Nadine Gordimer est bien différente. Il y a chez elle un véritable bonheur de l'écriture, en particulier dans ses nouvelles qui ont été trop négligées (La Voix douce du serpent [The soft Voice of the Serpent, 1953]), où elle ne cesse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_90396

LA FILLE DE BURGER, Nadine Gordimer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Denise COUSSY
  •  • 835 mots
  •  • 1 média

Couronnée par le prix Nobel de littérature en 1991, l'œuvre de Nadine Gordimer couvre pratiquement l'histoire de l'Afrique du Sud depuis le début de l'apartheid jusqu'à sa fin. Les multiples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-fille-de-burger/#i_90396

Pour citer l’article

Marc PORÉE, « GORDIMER NADINE - (1923-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadine-gordimer/