MUTATIONS // MODE 1960-2000 (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avant-hier, le Nylon et ses premiers bas, le Tergal et ses pantalons à pli permanent ; hier, le Lycra et ses bodies élastiques ; aujourd'hui, la respiration du Gore-Tex, la caresse du Tactel : il en va de certains textiles comme de certaines chansons, leurs noms sont associés à une époque, à des façons d'être. Avec eux ressurgissent les utopies naïves et éphémères de l'infatigable machine à fabriquer du présent qu'est la mode. L'exposition Mutations//Mode 1960-2000, présentée du 1er avril au 30 juillet 2000 au musée Galliera-musée de la Mode de la Ville de Paris, a abordé la mode contemporaine et ses bouleversements sous cet angle matériel, en prenant comme fil d'Ariane le textile et ses multiples métamorphoses depuis quarante ans.

Tout commence en 1963, année au cours de laquelle les fabricants français sont obligés, par un décret du ministère de l'Agriculture, d'indiquer pour la première fois sur une étiquette cousue au vêtement sa composition exacte. Ce décret du 25 octobre illustre le déclin des textiles d'origine naturelle (animale et végétale) face aux textiles chimiques (artificiels, puis synthétiques). Rappelons que les textiles artificiels sont obtenus par filage de substances naturelles transformées par une action chimique (c'est le cas de la rayonne et de la fibranne, à base de cellulose), et les textiles synthétiques par filage de substances créées par synthèse chimique (c'est le cas du Nylon, la première fibre synthétique mise sur le marché, en 1938). Le vocabulaire traditionnel du monde du chiffon (« tissu », « étoffe », « textile » même) s'efface ainsi lentement devant de nouveaux maîtres mots. Les intitulés des trois séquences qui scandaient l'exposition donnent une idée de l'importance de ces nouveaux matériaux utilisés par les couturiers : 1. « L'hyperchoix des matériaux, les années 1960-1975 » ; 2. « Les transferts et détournements de technologies, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Farid CHENOUNE, « MUTATIONS // MODE 1960-2000 (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutations-mode-1960-2000-exposition/