LOUIS MURRAY (1926-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une carrière internationale

Entre 1956 et 1974, Murray Louis chorégraphie des pièces sur des musiques de Bach, Brahms, Schubert et Stravinski, mais c'est le duo de Junk Dances, en 1964, évocation humoristique de la vie amoureuse d'un couple de clochards, qui le rend célèbre. On vante l'agilité de ses mouvements, toujours rapides et précis, qui se déploient dans plusieurs directions à la fois ; il y souligne l'importance de l'intériorité. Quatre ans plus tard, sa compagnie est choisie par le département d’État américain pour une tournée de deux mois en Inde. C'est le coup d'envoi d'une carrière qui va se déployer aux États-Unis et dans le reste du monde.

Coup sur coup, en 1975 et 1978, Murray Louis compose trois ballets pour le danseur Rudolf Noureev, avant de créer Four Brubeck Pieces en 1984 avec le quartet de jazz de Dave Brubeck. Le spectacle sera présenté dans de nombreux pays. Il crée aussi des chorégraphies pour des compagnies prestigieuses comme la compagnie de José Limón, le Ballet royal du Danemark et le Scottish Ballet. Les années 1980 voient Louis Murray tourner plusieurs documentaires et films pour la télévision américaine – dont le fameux Dance as an Art Form, encore utilisé dans les programmes d'éducation artistique aux États-Unis. Il publie aussi deux collections d'essais, Inside Dance (1980) et On Dance (1992). En 1994, après le décès de Nikolais, il crée Alone, un solo exécuté à sa mémoire sur une musique d'Astor Piazzolla, qui fait date, avant de se consacrer à la transmission des pièces de Nikolais.

Murray Louis consolide ensuite sa réputation de pédagogue en donnant des cours spécifiquement adressés aux enfants. Il s'investit aussi dans des programmes de résidences d'artistes et dirige de nombreux séminaires de recherche (master classes) à l'étranger. En 2002, il confie le répertoire de Nikolais à la Ririe-Woodbury Dance Company, installée à Salt Lake City dans l'Utah. En 2006, il reçoit le prix de l'American Dance Fes [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeure de lettres, critique d'art, membre de l'Association internationale des critiques d'art

Classification


Autres références

«  LOUIS MURRAY (1926-2016)  » est également traité dans :

NIKOLAIS ALWIN (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 1 415 mots

Dans le chapitre « Un rayonnement international »  : […] Avec l'aide du gouvernement, Nikolais entreprend des tournées à travers les États-Unis puis, à partir de 1968, en Europe, où Paris lui réserve un prodigieux triomphe. Il reçoit le grand prix du Festival international de danse, première des innombrables distinctions qui lui seront décernées en France et dans le monde. L'accueil enthousiaste des Parisiens, fascinés par le poétique Tent (1968), va e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alwin-nikolais/#i_56898

Pour citer l’article

Lise OTT, « LOUIS MURRAY - (1926-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/murray-louis/