MURAKAMI HARUKI (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les mondes parallèles

Les débuts littéraires de Murakami remontent à 1979, avec la parution de Kaze no uta o kike (Écoute le chant du vent), roman d'une jeunesse désabusée emportée par le temps. Suivent deux autres titres, 1973 nen no pinbōru (Le Flipper de 1973) en 1980, et Hitsuji o meguru bōken (trad. franç. La Course au mouton sauvage) en 1982. Ces trois romans forment ce que la critique appelle « La trilogie du Rat », du nom de l'un des protagonistes, ami du narrateur. L'univers de Murakami se dessine nettement dès ces premiers textes, avec ses thèmes de prédilection, dont le sentiment de la perte, et l'idée que ses personnages se définissent par ce qu'ils perdent bien plus que par ce qu'ils gagnent. Pour autant, ils ne se révoltent pas contre leur sort, mais attendent, résignés, que le temps apporte des solutions ou une consolation.

En 1980, Murakami prend la décision de vivre de sa plume et cède son café-bar. La décennie voit sa renommée confirmée, avec la publication en 1985 de l'une de ses œuvres les plus importantes, Sekai no owari to hādo boirudo wandārando (trad. franç. sous le titre La Fin des temps). Cet ambitieux roman repose sur un dispositif d'écriture complexe mettant en place deux mondes parallèles, auxquels les chapitres sont consacrés alternativement : la jonction des deux mondes s'opère lorsque les deux récits se croisent. Les deux narrateurs, héros de chacun des mondes, s'identifient alors l'un à l'autre à l'instant même de leur disparition. Par la suite, un événement éditorial majeur crée en 1987 un véritable « phénomène Murakami », tant sociologique que culturel : il s'agit de la publication de Noruwē no mori (trad. franç. sous le titre La Ballade de l'impossible), qui atteint des records de vente. Pour toute une génération, ce roman joua le rôle de requiem pour sa jeunesse passée.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  MURAKAMI HARUKI (1949- )  » est également traité dans :

LA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE et LE PASSAGE DE LA NUIT (Haruki Murakami)

  • Écrit par 
  • Antonin BECHLER
  •  • 1 168 mots

« 100 p. 100 roman d'amour », proclamait le bandeau publicitaire du roman Norwegian Wood. Publié au Japon en 1987 par Murakami Haruki, traduit en français par R. M. Martine-Fayolle sous le titre La Ballade de l'impossible (Belfond), le livre allait vite devenir un véritable phénomène de société, avec plus de deux mill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ballade-de-l-impossible-et-le-passage-de-la-nuit/#i_14978

THE ELEPHANT VANISHES (mise en scène de Simon McBurney)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 962 mots

C'est un curieux objet dramatique que la Maison de la culture de Bobigny a présenté du 1er au 9 octobre 2004, à l'occasion du festival d'Automne à Paris. Une inquiétante étrangeté est au cœur des œuvres d'Haruki Murakami qui, explique le metteur en scène britannique Simon McBurney, « nous entraînent, nous Occidentaux, en terrain famil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-elephant-vanishes-mise-en-scene-de-simon-mcburney/#i_14978

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « À l'orée du XXIe siècle »  : […] Les années 1990 sont marquées par une crise économique durable, qui survient après des décennies d'un essor que rien ne semblait pouvoir interrompre. À l'automne de 1994, l'annonce du prix Nobel de littérature attribué à Ōe Kenzaburō secoue cette morosité : vingt-six années après le Nobel de Kawabata, voici qu'un deuxième auteur, de la génération suivante, est distingué par l'académie suédoise. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-litterature/#i_14978

Pour citer l’article

Anne BAYARD-SAKAI, « MURAKAMI HARUKI (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/murakami-haruki-1949/