MOULINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Moulins doit son rang de préfecture de l'Allier à un long héritage historique. Elle apparaît dans l'histoire au xie siècle, lorsque les sires puis ducs de Bourbon y transfèrent leur capitale en lieu et place de Bourbon-l'Archambault, attestant ainsi la valeur de sa situation et de son site. En effet, le lieu établissait le contact entre le « Bocage bourbonnais » à l'ouest et la « Sologne bourbonnaise » à l'est ; quant au site, il offrait la possibilité de franchir l'Allier aux crues brutales et dévastatrices. Comme Vichy-Cusset ou Pont-du-Château-Clermont, Moulins, avec son quartier des mariniers, est ainsi l'une des villes de la batellerie du système Loire-Allier, reliée à Paris par le canal du Loing.

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La cour des Bourbons est opulente, en particulier au xve siècle et spécialement sous l'égide de la régente Anne de France (Anne de Beaujeu). La ville en garde un riche patrimoine immobilier et artistique, de la cathédrale Notre-Dame et son célèbre triptyque du Maître de Moulins, aux restes du château ducal, en passant par l'ensemble architectural de la vieille ville regroupée autour de son beffroi (doté d'un jacquemart du xviie siècle avec ses automates). Le musée rappelle, à travers ses collections, cette splendeur moulinoise qui s'achève avec la trahison du connétable de Bourbon et le rattachement du Bourbonnais au domaine royal (1531).

Malgré ses fonctions de capitale de la province royale du Bourbonnais, Moulins s'endort sur les rives de l'Allier. Et son rôle de capitale régionale lui est contesté par Montluçon et Cusset, sous la Révolution, lors du choix de la préfecture de l'Allier. Le prestige du passé l'emporte toutefois et, depuis, Moulins vit au rythme de la fonction préfectorale, renforcée par la présence d'une solide fonction commerciale (y compris des foires jusqu'au milieu du xxe siècle) et de l'accueil dans ses murs (et encore aujourd'hui) d'une bourgeoisie (voire d'une noblesse) possédant u [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Classification


Autres références

«  MOULINS  » est également traité dans :

BOURBONNAIS

  • Écrit par 
  • André LEGUAI
  •  • 754 mots

Le point de départ du Bourbonnais a été une petite seigneurie qui ne correspondait ni à un ancien territoire gaulois, ni à une circonscription gallo-romaine. L'ancêtre présumé des sires de Bourbon semble avoir été un familier de Guillaume le Pieux, duc d'Aquitaine, nommé Aimard. En 915, il abandonna au monastère de Cluny sa terre de Souvigny. L'avouerie du prieuré créé en ce lieu fut le premier fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbonnais/#i_37553

Pour citer l’article

Christian JAMOT, « MOULINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulins/