MOSQUÉES ET KULLIYE OTTOMANS(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1398-1403 Complexe de Beyazit Yildirim à Brousse (ou Bursa, Anatolie) : le premier külliye de l'architecture ottomane comportait une medrese (lieu d'enseignement, en arabe : madrasa), un réfectoire pour les pauvres, une infirmerie, des bains publics, un caravansérail, une maison de derviches, le tombeau du sultan et, bien sûr, une mosquée. L'ensemble est aujourd'hui en ruines, mais l'acte de donation, conservé, donne de précieux renseignements sur le fonctionnement du complexe.

  • 1438-1447 La Uç Sherefeli Camii à Edirne forme un monument clé de l'architecture ottomane : en effet, une grande coupole (de 24,10 mètres de diamètre) domine un espace à trois nefs, les nefs latérales étant recouvertes chacune de deux petites coupoles. La solution apportée ici au problème de l'installation d'une grande salle à coupole sur un plan basilical est prélude au parti adopté dans les grandes mosquées ottomanes du xvie siècle.

  • 1463-1471 Külliye de Mehmet le Conquérant à Istanbul. Ce complexe, l'un des plus ambitieux de l'empire, regroupait dans son enceinte la mosquée de Fatih, le tombeau du souverain, des hôpitaux, des bains publics, une cuisine des pauvres, plusieurs medrese, un cimetière, des terrains pour recevoir des caravanes, des marchés... La mosquée située au centre du complexe, possède une grande coupole centrale, s'appuyant sur un exèdre du côté du mihrab, et sur des bas-côtés recouverts de trois petites coupoles ; le mur nord, insuffisamment épaulé, s'est écroulé lors d'un séisme.

  • 1484-1488 Külliye de Beyazit II à Edirne : ce complexe, qui s'étend sur la rive de la Tunca, comprend plusieurs édifices destinés aux malades, dont un hôpital psychiatrique, mais ne comporte pas le tombeau de son fondateur, enterré à proximité de sa mosquée à Istanbul.

  • 1489 Naissance de l'architecte Sinan.

  • 1500-1506 La mosquée de Beyazid II à Istanbul était, elle aussi, le centre d'un complexe partiellement conservé. La mosquée, l'une des grandes mosquées sultaniennes, a servi de modèle à de nombreuses mosquées. Ici, l'architecte a épaulé la coupole par deux exèdres et par deux bas-côtés à quatre coupoles ; deux ailes latérales prolongent la partie nord de la salle de prière (des tabhane, hospices). Les deux minarets se trouvent à leurs extrémités. La cour, qui possède en son centre une fontaine monumentale, a les mêmes dimensions que la salle de prière.

  • 1538 Sinan est nommé premier architecte de la cour.

  • 1545-1548 La mosquée de Shahzade à Istanbul, construite par Soliman le Magnifique pour son fils préféré, mort en 1543, est un édifice à plan centré, la coupole centrale reposant sur quatre exèdres équidistants. Sinan lui-même la qualifia de son « œuvre d'apprenti ».

  • 1550-1557 La Süleymaniye à Istanbul domine la terrasse artificielle de 216 mètres × 144 mètres, qui supporte l'ensemble du complexe. La mosquée reprend le thème architectural de la salle à coupole associée à un plan basilical. Ici, la solution de Sinan est directement inspirée de Sainte-Sophie, dont il voulait, selon ses propres termes, dépasser la splendeur.

  • 1562-1565 La mosquée de Mihrimah (plus précisément Edirnekapi Mihrimah Sultan Camii), également à Istanbul, fondation de la fille de Soliman, est surmontée d'une coupole centrale qui paraît vertigineuse au-dessus des coupoles des bas-côtés, particulièrement basses. Les arcs puissants, qui supportent la coupole centrale, sont reliés par des murs-rideaux percés par une multitude de grandes fenêtres. L'édifice, d'une audace extraordinaire, n'a guère été imité.

  • 1569-1574 Construction de la Selimiye d'Edirne, que Sinan considérait comme son chef-d'œuvre [cf. Selimiye, Edirne (Turquie)].

  • 1588 Mort de Sinan.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art et d'archéologie islamiques à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Marianne BARRUCAND, « MOSQUÉES ET KULLIYE OTTOMANS - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mosquees-et-reperes-chronologiques/