MONACO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Monaco : carte administrative

Monaco : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Monaco : drapeau

Monaco : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Grand prix automobile de Monaco, 1957

Grand prix automobile de Monaco, 1957
Crédits : Pathé

vidéo


Nom officielPrincipauté de Monaco (MC)
Chef de l'Étatle prince Albert II (depuis le 6 avril 2005)
Chef du gouvernement 1Serge Telle (depuis le 1er février 2016)
Note :
Capitale 2
Note : La principauté est constituée d'une seule entité administrative, dont aucune division n'est désignée comme capitale. Le palais princier se trouve dans le quartier de Monaco-Ville.
Langue officiellefrançais
Unité monétaireeuro (EUR) 3
Note : L'unité monétaire utilisée est l'euro même si Monaco n'est pas membre de l'Union européenne
Population37 600 (estim. 2017)
Superficie (km2)2,02

Cité-État enclavée dans le territoire français (Alpes-Maritimes), Monaco, doit son nom aux Ligures et aux Phéniciens qui s'y fixèrent (Monoïkos). C'est de son port que Jules César partit pour combattre Pompée. Après l'occupation barbare, la défaite des Sarrasins (972) et la domination de Gênes (xiie siècle), la naissance de ce pays est marquée, en 1297, par la conquête du Château-Vieux par le premier des Grimaldi, de souche génoise mais du parti guelfe, déguisé en moine franciscain : le souvenir en survit dans les armes de la principauté. Au cours de luttes prolongées jusqu'à la fin du xve siècle, Monaco sut maintenir son indépendance, dans un régime de sauvegarde, de protection ou d'alliance avec la France (1489-1523), puis avec l'Espagne (1524-1640) et de nouveau avec la France (1641). Réuni provisoirement à la République française en 1793, Monaco passa sous la protection de la Sardaigne de 1814 à 1860.

Monaco : carte administrative

Monaco : carte administrative

Carte

Carte administrative de Monaco. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Monaco : drapeau

Monaco : drapeau

Dessin

Monaco (1881). Drapeau fort simple de forme presque carrée, dont les couleurs rouge et branche sont celles des losanges des armoiries des Grimaldi, qui gouvernent la principauté depuis 1297. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Doté d'une Constitution depuis 1911, Monaco entretient des liens préférentiels avec la France. Le 12 juillet 2005, le prince Albert II a succédé à son père, Rainier III, décédé en avril après cinquante-six ans de règne. Celui-ci aura su profiter de la durée pour transformer une principauté de conte de fées en une entreprise dynamique et florissante.

Les bases matérielles de la principauté

L'implantation géographique

La principauté, insérée dans le département français des Alpes-Maritimes, mais ouverte sur la mer, couvre une superficie de 1,95 kilomètre carré. Pour la géopolitique, elle présente une frontière morte et invisible. Dans son étendue, Monaco avait acquis, jadis, des droits sur Menton et Roquebrune (xive s.), arrière-pays agricole, mais ces villes devinrent françaises en 1860. En revanche, ce territoire exigu bénéficie d'une exceptionnelle extension par emprise sur la mer : près de 40 hectares ont été aménagés depuis 1985 par endigage et comblement des fonds marins.

La population

La [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : correspondant de l'Institut, professeur honoraire aux facultés de droit des universités de Nancy et d'Aix-Marseille, doyen honoraire de la faculté de droit de l'université de Nice

Classification


Autres références

«  MONACO  » est également traité dans :

BLANC FRANÇOIS (1806-1877) & LOUIS (1806-1854)

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 011 mots

Si François et Louis Blanc ne figurent pas dans les répertoires biographiques français, c'est sans doute parce que leur empire financier s'est constitué dans l'exploitation des jeux de hasard, d'abord à Bad-Hombourg (Allemagne), ensuite et surtout à Monaco. On peut dire de François Blanc qu'il est l'« inventeur » de Monte-Carlo. François et Louis B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanc-francois-et-louis/#i_32868

CASINOS

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 4 480 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Histoire du mot « casino » »  : […] Le mot « casino », d'origine italienne, signifie littéralement « petite maison ». Il désigne un lieu de détente, à l'écart du cœur actif de la ville. Le casino est destiné à la sociabilité, et tout notable (nobles, riches marchands, artistes en vue) en possède un. Rome, Venise, Florence en sont pourvues ainsi que d'autres villes, dès la Renaissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casinos/#i_32868

CAULERPA TAXIFOLIA

  • Écrit par 
  • Alexandre MEINESZ
  •  • 747 mots

L' algue verte tropicale Caulerpa taxifolia est apparue en Méditerranée en 1984, au pied du Musée océanographique de Monaco où elle était cultivée dans ses aquariums. Observée sur un mètre carré cette année-là, elle s'est développée sur un hectare en 1989. Elle s'est ensuite répandue très rapidement le long des côtes françaises, italiennes, croat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caulerpa-taxifolia/#i_32868

GRIMALDI LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 598 mots

Importante famille génoise remontant à Othon Canella, consul à Gênes (1133) et dont le fils Grimaldo donna le nom à une descendance prolifique. Parmi ces Grimaldi, François, dit la Malice, s'empara en 1297, par surprise et pour peu de temps, du rocher de Monaco, terre provençale donnée en fief par l'empereur des Romains à Gênes (1191), avec l'accor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grimaldi/#i_32868

JEU - Le jeu dans la société

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 4 893 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'État partenaire »  : […] De plus, reprenant l'exemple donné par les Romains, les États et les souverains accordèrent leur patronage à des loteries. La mode fleurit d'abord en Italie, semble-t-il. Sous le nom de « blanques » ou « bianques », les loteries furent introduites en France et autorisées en 1539 par François I er , moyennant une redevance au Trésor, puis interdites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-le-jeu-dans-la-societe/#i_32868

RAINIER III DE MONACO (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 691 mots

Fils de la princesse héréditaire Charlotte et du prince Pierre de Polignac, Louis Henri Maxence Bertrand Grimaldi est né en 1923 à Monaco. Il effectue sa scolarité en Grande-Bretagne, en Suisse puis en France (à la faculté de Montpellier puis à l'École des sciences politiques à Paris). En 1944, sa mère renonce au trône, tandis que le prince héritie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rainier-iii-de-monaco/#i_32868

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis TROTABAS, « MONACO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/monaco/