MINANGKABAU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au sud des grands plateaux volcaniques du pays batak s'étend le pays des Minangkabau, peuple indigène d'Indonésie établi sur un territoire qui correspond à peu près à la province de Sumatra Ouest. Le cœur de cette région est formé par la dépression longitudinale qui suit l'échine des monts Barisan. Cette dépression est drainée par la haute Rokan au nord, la Hari au sud, et occupée par des lacs de cratères ou d'origine tectonique comme le lac Singkarak. Elle est interrompue par d'imposants massifs volcaniques près de Bukittinggi : le Gunung Marapi culminant à 2 891 mètres, et le Gunung Talang à 2 597 mètres. Ces volcans dominent, vers 900 à 1 000 mètres, de vastes plateaux de tuf incisés de larges vallées à fond plat appelées ngarai. Le massif du Kerinci, au sud, marque la limite méridionale de l'implantation traditionnelle des Minangkabau. L'ensemble compte 49 700 kilomètres carrés.

La riziculture en sawah occupe les fonds des ngarai ainsi que les plaines d'alluvions lacustres, et s'étend sur les pentes des volcans jusqu'à 1 500 mètres. Une irrigation traditionnelle très soignée et des sols fertiles permettent dans l'ensemble de bons rendements, sauf dans certaines plaines lacustres. Au riz, il faut ajouter d'autres plantes vivrières (maïs, manioc et arachide) et des cultures variées destinées à l'exportation : cocotiers et hévéas sur la plaine côtière, canne à sucre et tabac sur les sols les plus riches ; et enfin le café, qui est la principale culture commerciale.

Le peuplement est très inégalement réparti. Les densités les plus fortes se rencontrent dans la région de Bukittinggi, autour du Marapi et sur la plaine côtière de Padang. À l'inverse, les régions forestières de l'est ou certaines hautes vallées n'offrent que des densités faibles. Dans ce pays soigneusement humanisé, l'inégale valeur des sols ne saurait justifier de tels contrastes dont l'explication doit être recherchée dans des circonstances historiques mal connues.

La société minan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MINANGKABAU  » est également traité dans :

INDONÉSIE - Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 699 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le pays Minangkabau »  : […] La société du pays Minangkabau (arrière-pays de Padang) est l'une des plus originales de Sumatra. Depuis longtemps vouée à la riziculture irriguée, elle a subi, elle aussi, au xiv e  siècle, l'influence de l'indianisme ; c'est là que l'on trouve aujourd'hui une des densités les plus fortes de l'île : il y vit 4 millions d'habitants sur un total de 36 millions. Le système de parenté est de type ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-ethnies/#i_30343

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'histoire »  : […] Des raisons historiques font de l'islam indonésien un islam assez particulier. Comme en Iran, comme en Inde, il ne s'agit pas ici d'un islam « arabe » ; si l'arabe reste, bien sûr, la langue religieuse par excellence, la langue de l'islamisation a été le malais, noté certes en caractères arabes du xv e au xix e  siècle et enrichi de nombreux néologismes arabo-persans, mais linguistiquement bien d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_30343

MALAISIE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Nathalie FAU, 
  • Denys LOMBARD
  • , Universalis
  •  • 17 179 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'essor des sultanats (xvie-xviiie s.) »  : […] Les populations malaises de Sumatra, qui, peut-être dès l'époque de Śrī Wijaya ( viii e  s.) et à coup sûr au xv e  siècle, avaient passé le détroit par petits groupes pour venir s'installer en péninsule, continuent d'affluer, toujours plus nombreuses. Une de ces migrations est relativement bien connue, celle des Minangkabau qui, partis du centre de l'île, suivirent les vallées du Siak et du Bat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malaisie/#i_30343

SUMATRA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 034 mots

Deuxième plus grande île d'Indonésie après Bornéo, avec une superficie de 445 000 kilomètres carrés, Sumatra est la plus occidentale des grandes îles de la Sonde. Elle est baignée au nord-est par le détroit de Malacca, qui la sépare de la péninsule malaise, et au sud par le détroit de la Sonde, qui la dissocie de l'île de Java. L'influence du royaume indianisé de Śrīvijaya s'est étendue de la rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sumatra/#i_30343

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « MINANGKABAU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/minangkabau/