MICROCLINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tectosilicate de potassium, le microcline est un feldspath potassique très commun. De couleur généralement blanche, rose chair ou grise, les cristaux sont fréquents (prismatiques, trapus, souvent à macles répétées de l'albite et du péricline donnant un fin quadrillage) et peuvent atteindre des dimensions impressionnantes – un spécimen de 10,5 m × 4,5 m × 1,8 m trouvé à Keystone dans le Dakota du Sud, un autre de 9 m × 3,5 m × 2 m à Tveit en Norvège, etc. – et peser plusieurs tonnes. On connaît une variété de microcline de couleur vert pâle à bleu-vert rappelant celle de la turquoise ou du jade : appelée amazonite, elle est appréciée des collectionneurs surtout lorsqu'elle est associée – ce qui est fréquent – au cristal de roche (quartz hyalin) et/ou au quartz enfumé.

S'il est aisé de reconnaître le microcline en tant que feldspath, il est plus difficile de le distinguer des autres feldspaths sodi-potassiques ou sodi-calciques (plagioclases) et il est quasi impossible de le différencier des autres feldspaths potassiques – l'orthose et la sanidine –, avec lesquels il forme une série continue. Sauf si l'orthose présente une macle caractéristique dite de Carlsbad, le recours aux rayons X est presque toujours nécessaire pour distinguer ces deux feldspaths. La sanidine, maclée aussi Carlsbad, montre un aspect vitreux craquelé qui la caractérise quelque peu.

formule : KAlSi3O8 ;

système : triclinique, classe holoédrique (clivage net) ;

dureté : 6-6,5 ;

poids spécifique : 2,5-2,6 ;

éclat : vitreux à nacré ;

transparence : translucide à opaque ;

cassure : irrégulière ou conchoïdale.

La structure du microcline est formée de tétraèdres de type [SiO4]4— tous liés entre eux par un des ions oxygène (O2—) de leurs sommets. L'aluminium (Al3+) se substitue partiellement au silicium (Si4+), occupant donc les positions centrales des tétraèdres. L'ion alcalin potassium (K+) s'insère dans cet arrangement peu compact, au centre d'octaèdres réguliers d'atomes d'oxygène (coordination 6).

Les feldspaths sont les co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification

Autres références

«  MICROCLINE  » est également traité dans :

FELDSPATHS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 4 840 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Composition chimique »  : […] L' analyse des feldspaths permet de les considérer comme des mélanges plus ou moins homogènes de trois constituants élémentaires : un feldspath sodique, NaAl Si 3 O 8 (albite), un feldspath calcique, CaAl 2 Si 2 O 8 ( anorthite), un feldspath potassique, KAlSi 3 O 8 ( orthose, sanidine ou microcline). Ce sont des formules de tectosilicates, que l'on peut faire dériver de celle du quartz en im […] Lire la suite

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Taille des cristaux »  : […] Une même espèce peut donner des cristaux de taille variable, mais en général les grands cristaux bien formés sont exceptionnels. On peut cependant signaler quelques « monstres «  : microcline de 10 m de diamètre et pesant plusieurs centaines de tonnes (Kaatiala, Finlande) ; biotite de 5 m de diamètre (Evje, Norvège) ; quartz de 4 × 2 m (Oural) ; béryl de 16 t (Albany, États-Unis) ; spodumène de 1 […] Lire la suite

TRANSITION ORDRE-DÉSORDRE

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 4 690 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Autres exemples »  : […] Pour simplifier l'exposé, nous avons surtout raisonné sur des cas simples et en particulier, pour le désordre réticulaire , sur le cas des alliages simples. Mais, dans le domaine structural, le phénomène se manifeste également dans les cristaux mixtes ou solutions solides dans lesquels deux atomes ont des caractères chimiques assez semblables et des tailles assez voisines pour pouvoir se substitu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « MICROCLINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/microcline/