WOLGEMUT MICHAEL (1434-1519)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Empédocle

Empédocle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Peintre et graveur allemand né et mort à Nuremberg. Fils du peintre Valentin Wolgemut (ou Wohlgemuth) qui lui apprend son métier, Michael Wolgemut devient l'élève et le compagnon du peintre Hans Pleydenwurff (1420-1477) dont il épouse la veuve et reprend l'atelier. De cet atelier, où son principal collaborateur est son beau-fils Wilhelm Pleydenwurff (mort en 1494), sont sortis plusieurs tableaux à caractère religieux : retable de Sainte-Marie de Zwickau (1479), Scènes de la Passion et de la vie de la Vierge (église Sainte-Croix de Nuremberg), Déploration du Christ (église Saint-Laurent de Nuremberg), etc. L'atelier s'adonne aussi à la gravure sur bois et prépare des illustrations pour les ouvrages imprimés par Anton Koberger ; les plus célèbres productions de cette collaboration sont le Schatzbehalter de Stephen Fridolin (1491), avec 96 bois en pleine page, et le Liber chronicarum d'Hartmann Schedel (1493) ; avec ses 1809 bois, ce dernier ouvrage est sans doute l'incunable le plus illustré. Dans cette production d'atelier, il n'est pas toujours facile de distinguer l'œuvre propre de Wolgemut, mais son principal titre de gloire est d'avoir été le maître d'Albrecht Dürer, qui fut son apprenti de 1486 à 1489 et qui a certainement participé au travail de l'atelier.

—  Albert LABARRE

Écrit par :

Classification

Autres références

«  WOLGEMUT MICHAEL (1434-1519)  » est également traité dans :

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 565 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'illustration des incunables »  : […] Les illustrations des incunables doivent être situées dans le double sillage de l'enluminure et de la xylographie. Elles sont d'abord d'une facture fruste qui, au jugement actuel, peut sembler d'une grande vigueur expressive, mais qui, confrontée à l'exécution de certaines enluminures, paraît déficiente. Les graveurs sur bois étaient des artisans au savoir-faire simple, accoutumés à produire des […] Lire la suite

Pour citer l’article

Albert LABARRE, « WOLGEMUT MICHAEL - (1434-1519) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-wolgemut/