Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MERCATOR GERHARD KREMER dit (1512-1594)

Le rapide progrès des sciences et des techniques est souvent dû à des individus comme Mercator, personnage de la Renaissance. Par sa formation, il s'oriente naturellement vers la cartographie et, par goût, vers les mathématiques. Il a su allier les deux en créant un système de projection destiné à la représentation de la surface terrestre sur une carte plane.

De son véritable nom Gerhard Kremer, ce mathématicien et géographe flamand est initié dès l'âge de dix-huit ans à la construction des globes par son maître de l'université de Louvain, l'astronome cartographe Frisius. En 1538, il dresse sa première carte du monde ; en 1541, à la demande de Charles Quint, il construit un globe terrestre et un globe céleste.

En 1552, il s'établit définitivement à Duisburg et commence, tout en fabriquant une grande carte de l'Europe, à travailler au système de projection qui porte son nom. Désormais, il se consacrera exclusivement à la cartographie. En 1569, il publie la première carte du monde connu, à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de dix-huit feuilles. Pour la réaliser, il a utilisé un mode de projection original, respectant les angles, consistant à projeter la surface de la Terre sur un cylindre tangent à l'équateur.

Après la publication en 1578 d'un ouvrage intitulé Tabulae geographicae Cl. Ptolemaei ad mentem auctoris restitutae et emendatae, il travaille à la fabrication de son Atlas, sive Cosmographicae meditationes de fabrica mundi et fabricati figura, qu'il fait paraître en 1585 et dont la version définitive, complétée, sera éditée en 1595, un an après sa mort, par ses deux fils.

— Guy POURSIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE

    • Écrit par Florence DANIEL
    • 206 mots
    • 1 média

    Gerhard Kremer dit Mercator (1512-1594) est l'un des fondateurs de la cartographie mathématique. Il publie en 1569 la première carte du monde à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de 18 feuilles.

    Ce géographe et mathématicien flamand met pour cela au point une...

  • ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

    • Écrit par Jacques GODECHOT, Clément THIBAUD
    • 13 670 mots
    • 12 médias

    On rencontre, dès l'Antiquité, le mot « Atlantique » pour désigner le grand océan qui se trouve à l'ouest de l'Europe. Selon Hérodote, ce nom lui viendrait du peuple des Atlantes, qui habitait le Maroc. La dénomination disparut au Moyen Âge. On lui préféra alors celle de « mer...

  • CARTOGRAPHIE

    • Écrit par Guy BONNEROT, Estelle DUCOM, Fernand JOLY
    • 8 489 mots
    • 3 médias
    ...ou des astronomes, allemands ou flamands principalement. Des projections originales furent proposées pour englober l'ensemble de la Terre. Le Flamand Gerhard Mercator (1512-1594) représenta le monde connu (1569) sous la forme d'un ensemble de dix-huit feuilles. Il utilisa à cet effet un canevas conforme,...
  • GÉOGRAPHIE

    • Écrit par Dominique CROZAT, Jean DRESCH, Pierre GEORGE, Philippe PINCHEMEL, Céline ROZENBLAT, Jean-Paul VOLLE
    • 20 451 mots
    • 2 médias
    Les progrès de la cartographie (les portulans apparaissent dès le xiiie s.) avec les mappemondes, les planisphères (carte de Gérard Mercator, 1512-1594), les atlas (Theatrum Orbis Terrarum d'Abraham Ortelius, 1570, Atlas de Mercator, 1595), les récits de voyages, les lettres et rapports...

Voir aussi