MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gerhard Kremer dit Mercator (1512-1594) est l'un des fondateurs de la cartographie mathématique. Il publie en 1569 la première carte du monde à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de 18 feuilles.

Planisphère de Mercator

Planisphère de Mercator

photographie

En 1569, le géographe Mercator publie un planisphère à l'usage des navigateurs conçu à partir d'une nouvelle projection. Si celle-ci présente une échelle variable en fonction de la latitude, le fait que les méridiens et les parallèles se coupent à angle droit permet aux marins de calculer... 

Crédits : De Agostini pictures library/ Getty Images

Afficher

Ce géographe et mathématicien flamand met pour cela au point une méthode de représentation cartographique qui porte son nom. Elle consiste à projeter la surface de la Terre sur un cylindre tangent à l'équateur. Les méridiens sont donc représentés par des droites verticales équidistantes et les parallèles par des droites horizontales. Plus on s'éloigne de l'équateur, plus les distances sont exagérées, ce qui donne une plus grande importance aux zones tempérées et a fortiori polaires qu'aux zones intertropicales. Ce type de carte est très utile pour la navigation maritime et aérienne, car il suffit de tracer une droite entre deux points pour déterminer le chemin le plus direct (sans avoir besoin de changer de cap).

Le système de projection Mercator, les planisphères et les cartes qui en ont résulté ont largement contribué aux progrès de la cartographie et à une représentation plus réaliste de notre planète.

—  Florence DANIEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE  » est également traité dans :

CARTOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Guy BONNEROT, 
  • Estelle DUCOM, 
  • Fernand JOLY
  •  • 8 488 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Moyen Âge et Renaissance »  : […] Au Moyen Âge, la conception géocentrique du monde est commune à la chrétienté et à l’islam. En Occident, les mappemondes médiévales mettent en scène une représentation symbolique comme dans les cartes en T-O (pour Terrarum Orbis ) où les trois parties de la terre habitée, telles que les fils de Noé se la sont partagée, s'inscrivent dans le O de l'anneau océanique, séparées par un T dont la hampe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartographie/#i_31439

CONIQUES

  • Écrit par 
  • André WARUSFEL
  • , Universalis
  •  • 5 117 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'hyperbole équilatère »  : […] Parmi toutes les hyperboles, l'hyperbole équilatère, d'excentricité 2 ( a  =  b ), est particulièrement intéressante. Ses asymptotes sont perpendiculaires. Considérons les sommets A et A′, le cercle de diamètre AA′, un point P décrivant ce cercle . Menons par A la droite symétrique de AP par rapport à la direction de AA′ ; cette droite coupe A′P en M, point de la branche contenant A de l'hyperbol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coniques/#i_31439

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 608 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le problème du point à la mer »  : […] Près de trois siècles s'écoulèrent avant que la navigation mi-empirique, mi-scientifique de l'époque des Grandes Découvertes ne fît place à une véritable navigation scientifique. Peu à peu, les progrès des cartes et des instruments, la construction des chronomètres, l'exploration géographique permirent de résoudre le problème lancinant de la position à la mer ( xviii e  s.). Progrès des cartes, po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navigation-maritime/#i_31439

MERCATOR GERHARD KREMER dit (1512-1594)

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 295 mots

Le rapide progrès des sciences et des techniques est souvent dû à des individus comme Mercator, personnage de la Renaissance. Par sa formation, il s'oriente naturellement vers la cartographie et, par goût, vers les mathématiques. Il a su allier les deux en créant un système de projection destiné à la représentation de la surface terrestre sur une carte plane. De son véritable nom Gerhard Kremer, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercator/#i_31439

Pour citer l’article

Florence DANIEL, « MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-cartographique-de-mercator/