MELOZZO DA FORLI (1438-1494)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Disciple de Piero della Francesca, Melozzo da Forli, dont l'activité se partage entre Rome, les Marches (Urbin, Lorette) et la Romagne (Forli), transpose les figures monumentales, impassibles, de son maître dans un registre expressif et mouvementé d'un rare pouvoir émotionnel. L'ampleur des silhouettes dans le Christ bénissant du Quirinal (env. 1480), surtout dans les figures de Prophètes à San Biagio de Forli, l'architecture qui sert de cadre à la fresque Sixte IV inaugurant la bibliothèque Vaticane (1477) attestent que l'exemple d'un maître génial peut susciter chez un élève exceptionnellement doué un art tout à la fois fidèle aux leçons reçues et profondément personnel. Dans l'œuvre de Melozzo, « les figures deviennent la pure incarnation du seul sentiment qui les anime » (B. Berenson), mais la conception spatiale, la densité des formes, la solennité des figures de prophètes et d'anges (sacristie du sanctuaire de Lorette, env. 1484-1487) dérivent directement de Piero della Francesca.

—  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE, « MELOZZO DA FORLI (1438-1494) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/melozzo-da-forli/