MATHIAS Ier CORVIN (1443-1490) roi de Hongrie (1458-1490)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de Hongrie (1458-1490) né le 24 février 1443 à Kolozsvár (Transylvannie ; auj. Cluj, en Roumanie), mort le 6 avril 1490 à Vienne.

Mátyás Hunyadi, surnommé Mathias Corvin, est le fils cadet de János Hunyadi. Après la mort de son père (en 1456) et de son frère aîné (en 1457), Mathias hérite de vastes terres. À la mort du roi de Hongrie Ladislas V le Posthume (Habsbourg), la diète générale organisée à Buda et à Pest en janvier 1458 élit Mathias roi malgré les prétentions dynastiques de son oncle l'empereur Frédéric III. C'est la première fois depuis le Moyen Âge que le royaume de Hongrie est confié à un noble, dépourvu d'ancêtres et de relations dynastiques. Cette élection, qui altère la succession dynastique habituelle et contrecarre les plans des Habsbourg et des Jagellon, provoque une vaste controverse en Europe centrale.

Après avoir assuré son trône contre les attaques répétées des barons hongrois et des prétendants dynastiques étrangers opposés à son élection, Mathias Ier repousse les envahisseurs turcs, qui ont annexé les territoires serbes et bosniaques au sud de ses frontières, et réorganise son système de défense, tenant compte de ses forces réduites. Il s'efforce d'accroître les recettes de l'État et de moderniser son armée. En 1467, il lance ainsi une réforme des finances et de l'impôt, mettant fin aux exemptions dont bénéficiaient les grands propriétaires. En quelques années, l'administration fiscale devient une institution bien organisée, qui collecte régulièrement les taxes extraordinaires (prévues en cas d'urgente nécessité, le plus souvent sous la menace turque). Le royaume s'enrichit considérablement tandis que la paysannerie supporte l'essentiel de l'impôt.

Ces réformes financières sont difficilement acceptées, des révoltes menacent le gouvernement, et parfois le règne de Mathias. L'opposition, encouragée depuis l'étranger, rallie à ses côtés certains des plus anciens conseillers du [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire médiévale de la Hongrie à l'université Loránt-Eötvös, Budapest (Hongrie)

Classification


Autres références

«  MATHIAS I er CORVIN (1443-1490) roi de Hongrie (1458-1490)  » est également traité dans :

GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 756 mots

Hussite de tradition, Georges de Podebrady est un nationaliste tchèque. Son arrière-grand-père avait repris l'usage de la langue slave dans sa famille, son père était le bras droit de Jean Žižka, général des troupes hussites contre l'empereur Sigismond, héritier du trône de Bohême. Georges ou Jiri grandit dans le tumulte des guerres hussites, menée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-podebrady/#i_35569

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la puissance hongroise »  : […] Au Moyen Âge, en dépit d'inévitables vicissitudes, le royaume de Hongrie était une grande puissance économique et politique. La découverte d'importants gisements de cuivre et d'argent en Slovaquie (autour de Banská Bystrica) et d'or en Transylvanie (à Baia Mare) apporta au roi de substantielles ressources et dota le pays d'une solide monnaie : on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_35569

Pour citer l’article

Lajos ELEKES, « MATHIAS Ier CORVIN (1443-1490) - roi de Hongrie (1458-1490) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathias-ier-corvin/