MINSKY MARVIN LEE (1927-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le scientifique américain Marvin Minsky fut un pionnier de l’intelligence artificielle (IA). Il contribua également à l’étude de la psychologie cognitive, des réseaux neuronaux et des mathématiques symboliques.

Né le 9 août 1927 à New York, Marvin Lee Minsky sert dans la marine américaine (US Navy) en 1944-1945 avant d’étudier la physique, la neurophysiologie et la psychologie à l’université de Harvard, dont il sort diplômé en 1950. L’année suivante, il entre à l’université de Princeton où il obtiendra en 1954 un doctorat en mathématiques. C’est en 1951 qu’il crée la première machine dotée d’un système d’apprentissage automatique, grâce à un réseau de neurones artificiels interconnectés de manière aléatoire, appelée SNARC (Stochastic Neural Analog Reinforcement Computer), et en 1955 qu’il invente le microscope confocal, qui sera utilisé en biologie et en science des matériaux.

En 1957, il s’installe au Massachusetts Institute of Technology (MIT) afin de développer ses travaux sur l’utilisation des ordinateurs pour modéliser et comprendre les mécanismes de la pensée humaine. Il fonde en 1959, avec l’informaticien John McCarthy, le MIT Artificial Intelligence Project (qui deviendra le MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory), l’un des plus importants centres de recherche et de formation en matière d’intelligence artificielle. Il publie plusieurs articles, tels que « Steps toward artificial intelligence » (1961), « Matter, mind and models » (1965) et « A framework for representing knowledge » (1974), qui introduit le concept de « cadres » (frames) pour identifier et définir les informations générales devant être programmées sur un ordinateur avant de lui donner des instructions spécifiques. Il est aussi le coauteur, avec l’informaticien Seymour Papert, de Perceptrons: An Introduction to Computational Geometry (1969) – une étude du parallélisme dans les méthodes de calcul – et l’auteur de La Société de l’esprit (The Society of Mind, 1985) – ouvrage dans lequel il postule que l’intelligence est le résultat de la coopération entre divers agents individuels – ainsi que d’une suite, The Emotion Machine (2006) – qui propose des théories sur les émotions humaines de niveau supérieur.

Minsky a reçu diverses récompenses dont le prix Turing en 1969, équivalent du prix Nobel en informatique. Il s’est éteint le 24 janvier 2016 à Boston (Massachusetts).

—  Michael Aaron DENNIS, Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MINSKY MARVIN LEE (1927-2016)  » est également traité dans :

APPRENTISSAGE PROFOND ou DEEP LEARNING

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 2 649 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le perceptron »  : […] En 1957, un psychologue américain, Frank Rosenblatt (1928-1971), met au point un algorithme d’apprentissage pour des réseaux de neurones formels à deux couches qu’il appelle des « perceptrons », car ils reproduisent selon lui les capacités de perception des rétines. Or, si Walter Pitts avait bien montré que les réseaux de neurones à trois couches pouvaient réaliser n’importe quelle fonction logiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-profond-deep-learning/#i_56945

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 073 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les précurseurs  »  : […] Cette discipline scientifique qu’est l’intelligence artificielle ne surgit pas de nulle part. Elle a emboîté le pas à la cybernétique, science des systèmes complexes et de leur commande, fondée dans les années 1940 et particulièrement active au début des années 1950. Celle-ci aspirait à modéliser la régulation des systèmes biologiques, psychiques, politiques ou sociaux avec des flux d’information […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-artificielle-ia/#i_56945

INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 404 mots

Même si l’idée d’un rapport dynamique entre l’intelligence et les émotions existait déjà dans la littérature, Daniel Goleman a popularisé la notion d’intelligence émotionnelle dans le monde de la recherche mais également dans de nombreuses sphères de la société (monde du travail ou du développement personnel). L’idée selon laquelle les compétences émotionnelles sont une dimension de l’intelligence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-emotionnelle/#i_56945

Pour citer l’article

Michael Aaron DENNIS, « MINSKY MARVIN LEE - (1927-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marvin-lee-minsky/