PEYRE MARIE-JOSEPH (1730-1785)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élève de Jean-Laurent Legeay et de Jacques-François Blondel, Grand Prix d'architecture en 1751, il participe d'une tendance aux volumes géométriques et aux proportions colossales de la première génération du néo-classicisme, l'obsession archéologique en moins. Il construit à Paris l'hôtel Leprêtre de Neubourg (1762, détruit), marqué par Palladio, le Théâtre français [actuel Odéon] (de 1767 à 1782 en collaboration avec Charles de Wailly). Son célèbre recueil des Œuvres d'architecture (1765) allait former le cahier de modèles monumentaux pour les exercices académiques de la génération suivante.

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « PEYRE MARIE-JOSEPH - (1730-1785) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-joseph-peyre/