HANOUN MARCEL (1929-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marcel Hanoun est né à Tunis le 22 octobre 1929. Contemporain de la Nouvelle Vague, il réalise son premier long-métrage en 1958 mais demeure isolé, même si, au début, Jean-Luc Godard loue, dans les Cahiers du cinéma, l'avènement de cet « outsider ». Ses recherches ne seront, par la suite, prises en considération ni par les membres issus du tronc central de cette galaxie (Rivette, Truffaut, Chabrol) ni par sa branche dite « rive gauche » (Resnais, Varda, Marker), dont Hanoun se rapproche pourtant par son goût de l'essai filmé. Il pratique un cinéma de poésie où la forme prend souvent le dessus sur le récit. Ses films relèvent de l' « abstraction narrative ». De cet ensemble se détache une composition chorale et symphonique, les Quatre Saisons (L'Été, 1968 ; L'Hiver, 1969 ; Le Printemps, 1970 et L'Automne, 1972). Soutenu par Jonas Mekas, qui le considère comme le cinéaste français le plus important depuis Robert Bresson, le milieu expérimental en fait, dans les années 1970, un de ses mentors. Mais les difficultés financières l'obligent à poursuivre, à partir de 1988, son travail en vidéo. Il en émerge aussi des chefs-d'œuvre tel Jeanne, aujourd'hui (2000).

Photographe et journaliste, Marcel Hanoun entre en cinéma vers 1955 avec un documentaire sur Gérard de Nerval (Gérard de la nuit), suivi par un court-métrage consacré à l'entrée des chars soviétiques à Budapest (Des hommes qui ont perdu racine, 1956). Son premier long-métrage, Une simple histoire (1958), prolonge cette veine documentaire tout en y insérant des recherches sur le langage que l'auteur développera par la suite. Le film nous montre, dans un registre proche de celui du néo-réalisme, le quotidien d'une femme désargentée qui débarque à Paris avec sa fillette. Cette réflexion sur les rejetés de la société – que l'auteur poursuit avec encore plus d'acuité à partir des années 1990 – se double d'une mise en cause de la structur [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Raphaël BASSAN, « HANOUN MARCEL - (1929-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-hanoun/