FERRO MARC (1924- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des Annales à l’écran et au décryptage des images

Marc Ferro n’est toutefois pas ancré définitivement dans le champ des études russes ou soviétiques, d’abord parce que ses analyses n’entrent pas dans le cadre conceptuel alors dominant du « totalitarisme », ensuite parce qu’une autre rencontre décisive a eu lieu en 1962, celle de Fernand Braudel. Ce dernier lui confie le poste de secrétaire de rédaction des Annales, auparavant occupé par Robert Mandrou ; il deviendra codirecteur de la revue. Nomination importante, et paradoxale pour un élève de Pierre Renouvin, ce dernier étant alors le tenant d’une histoire contemporaine, événementielle, politique et diplomatique, diamétralement opposée dans ses méthodes et ses ambitions à l’histoire pratiquée aux Annales, avant tout économique et sociale, marquée par l’essor des analyses quantitatives, par l’étude des « mentalités » et de la longue durée.

Ainsi, tout en ne menant pas une carrière universitaire classique, Marc Ferro se trouve placé à l’intersection de deux importants courants historiographiques. Une nouvelle bifurcation intervient lorsqu’en 1964 il contribue à l’un des tout premiers documentaires historiques pour la télévision, à l’occasion du cinquantenaire du déclenchement de la guerre de 1914-1918, qui lui fait esquisser méthodes et réflexions sur l’analyse cinématographique et les archives filmiques. Cela donne aussi la matière d’une importante synthèse publiée en 1969 sur La Grande Guerre, et inaugure une longue série de films dont il est le conseiller ou l’auteur. Son enseignement se centre alors sur les rapports entre histoire et cinéma, avec un séminaire sur ce thème à partir de 1970 à l’École des hautes études en sciences sociales, où il accomplit dès lors l’essentiel de sa carrière d’enseignant.

Par la suite, l’intérêt de Marc Ferro pour la Seconde Guerre mondiale est à l’origine d’un ouvrage sur Pétain en 1987, pas tout à fait une biographie mais plutôt une analyse très d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégé, docteur en histoire, professeur en classes préparatoires

Classification


Autres références

«  FERRO MARC (1924- )  » est également traité dans :

LE LIVRE NOIR DU COLONIALISME (dir. M. Ferro)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 999 mots

L'idée coloniale et le colonialisme lui-même sont-ils à ranger au magasin des accessoires de l'histoire ? Tout le monde ou presque réprouve aujourd'hui la colonisation, alors que cette aventure humaine continue de hanter l'imaginaire collectif des uns (les héritiers des colonisateurs) et des autres (les descendants des colonisés). Que reste-t-il de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-noir-du-colonialisme/#i_51844

Pour citer l’article

André LOEZ, « FERRO MARC (1924- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-ferro/