MANIFESTATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Convergences contemporaines

Les manifestations de février 1934 et de mai 1968, qui n'étaient les appendices d'aucune autre forme d'action, peuvent être qualifiées de « manifestations de crises ». Elles ont constitué des instruments transitoires d'adaptations et de (re)définitions politiques d'autant plus efficaces qu'elles disposaient de relais dans le champ convenu du politique. Celles qui ont été organisées depuis les années 1980 sont le symptôme d'une crise du politique, distincte des événements de 1934 ou de 1968 en ce qu'elle n'est pas ce moment, court, d'un retournement permettant aux contradictions politiques alors à l'œuvre mais demeurées latentes de s'affirmer ouvertement pour ainsi précipiter des mutations radicales. Ces manifestations sont le signe d'une crise structurelle de longue durée : pour la plupart appendices de grèves (1995), d'élections (2002), de fêtes, de « forums » (Seattle en 1999) ou de pétitions, elles sont dépendantes d'agendas dont elles n'ont pas la maîtrise et ne font, d'aventure, événement que dans la relation qu'elles entretiennent avec le mouvement social qui les englobe et les dépasse. La plupart demeurent inscrites dans le système manifestant demeuré prévalent. Du moins voit-on s'affirmer, à ses marges, des manifestations en nombre accru empruntant à d'autres répertoires.

La manifestation s'est affirmée comme une modalité spécifique du politique quand prévalaient les conceptions positivistes d'une histoire orientée vers un devenir meilleur, que d'aucuns nommaient Progrès et d'autres Révolution. Elle s'est affirmée, près d'un siècle durant, comme l'expression symbolique de cette marche vers le futur. En signifiant que ses acteurs acceptaient de s'inscrire dans le temps – différé – de la satisfaction de leurs exigences, celui des stratégies politiques. Elle ne saurait, dès lors, être quitte de la disparition des horizons d'attente qui ont longtemps structuré la pensée et l'action. Le « présentisme » (François Hartog) aujourd'hui dominant n'est pas étranger au retour en force de mouvements relevant de « l'action directe », soucieux d [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Manifestation contre le plan Juppé

Manifestation contre le plan Juppé
Crédits : Georges Gobet/ AFP

photographie

Je suis Charlie

Je suis Charlie
Crédits : G. Mouly-Héras

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MANIFESTATION  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Mai-juin 1968 »  : […] La France avait connu, dans les premières années de la V e  République, quelques mouvements sociaux importants. Ainsi, la grève des mineurs de 1963 – à laquelle le pouvoir avait répondu par un ordre de réquisition – avait été populaire et la confiance accordée au président de la République en avait été sensiblement affectée pendant quelques mois. En 1966, après un accord C.G.T.-C.F.D.T. pour une […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 9 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un fort mouvement social contre le contrat première embauche (C.P.E.) »  : […] Dominique de Villepin, dont la cote de popularité est au plus haut dans les sondages après huit mois à Matignon et qui semble pouvoir contester les prétentions de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, annonce en janvier 2006 la création d'un nouveau contrat de travail pour les jeunes de moins de vingt-six ans, à l'essai pendant deux ans, avec un dispositif de formation et une exonération […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2019

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 677 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une politique de réformes à l’épreuve »  : […] Le mouvement de protestation des « gilets jaunes », né à la fin de 2018, connaît des prolongations en 2019. Il déclenche de nombreux débats tant au sujet de la politique de maintien de l’ordre (usage des grenades de désencerclement, des lanceurs de balles de défense…), que concernant la complaisance de certains « gilets jaunes » envers les violences commises entre autres par les «   black blocs   […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 369 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France frappée par le terrorisme »  : […] Le 7 janvier, un premier attentat frappe la rédaction de Charlie Hebdo , le 8 janvier une jeune policière municipale est abattue à Montrouge, le 9 janvier le supermarché Hyper Cacher de la porte de Vincennes est attaqué. Presque un an plus tard, le 13 novembre, des attaques simultanées frappent le public d’un concert au Bataclan, le Stade de France et plusieurs restaurants et cafés. Le bilan humai […] Lire la suite

GAY PRIDE

  • Écrit par 
  • Christophe BROQUA
  •  • 2 632 mots

Symbole de l'homosexualité moderne dans les pays occidentaux, la Gay Pride est le produit des mouvements de libération homosexuelle nés au début des années 1970. À l'origine, c'est une marche revendicative commémorant des événements qui se sont déroulés à New York en juin 1969. Après que des arrestations ont eu lieu dans un bar de Christopher Street fréquenté principalement par des travestis, le […] Lire la suite

MAI-68

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 2 744 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une crise politique »  : […] Les contradictions n'épargnent pas la majorité gouvernementale, la question de l'après-gaullisme paraissant ouvertement posé en son sein. Le 24 mai, le général de Gaulle abandonne à son Premier ministre la carte de la négociation et se réserve d'annoncer au pays un référendum visant à instaurer la participation et la régionalisation. Sans résultats probants. Des stratégies concurrentes de relève p […] Lire la suite

POLICE SOUS LA IIIè RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BERLIÈRE
  •  • 4 194 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À la recherche d'un maintien républicain de l'ordre »  : […] Comment concilier l'ordre de la rue, la sécurité des citoyens, la défense du régime avec les libertés et les principes et idéaux hérités de 1789 ? La mise au point d'un maintien de l'ordre prenant en compte la lente émergence d'un droit de manifestation longtemps assimilé à un « droit à l'émeute » et en rupture avec les pratiques sanglantes et meurtrières du xix e  siècle a préoccupé les pouvoirs […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Russie. Arrestation d’Alexeï Navalny. 17-31 janvier 2021

de personnes manifestent dans plus de cent villes à travers le pays pour exiger la libération d’Alexeï Navalny. À Moscou, la manifestation constitue le plus grand rassemblement non autorisé depuis une vingtaine d’années. La police procède à au moins trois mille cinq cents arrestations. Le 25, lors d’un […] Lire la suite

Tunisie. Affrontements entre manifestants et policiers. 14-26 janvier 2021

Le 14, aucune manifestation ne marque le dixième anniversaire de la « révolution de jasmin » et de la démission du président Zine el-Abidine Ben Ali, en raison du confinement de quatre jours instauré par le gouvernement à la suite de l’aggravation de la situation sanitaire liée à la Covid-19 […] Lire la suite

Inde. Suspension de la réforme agraire. 12-29 janvier 2021

, exigeant le retrait de lois adoptées en septembre qui libéralisent la vente des produits agricoles. Saisie par les autorités qui souhaitaient empêcher l’organisation d’une manifestation dans la capitale le 26, jour de la fête nationale, la Cour ne se prononce pas sur la constitutionnalité des lois […] Lire la suite

France. Tension autour de la reprise d’une usine métallurgique en Nouvelle-Calédonie. 7-22 décembre 2020

, les tensions s’accroissent avec la tentative d’intrusion des manifestants sur le site industriel de Vale NC, qui provoque d’importants dégâts et entraîne une vive riposte policière. Le 12, une manifestation conduite par les dirigeants loyalistes du territoire réunit vingt-trois mille personnes à Nouméa […] Lire la suite

Biélorussie. Essoufflement du mouvement de contestation. 15 novembre 2020

La manifestation organisée à Minsk à la suite de la mort d’un contestataire, le 12, au lendemain de son interpellation par la police, est violemment dispersée par les forces de l’ordre qui procèdent à de nombreuses arrestations. Chaque dimanche depuis août, des milliers d’opposants contestent […] Lire la suite

Pour citer l’article

Danielle TARTAKOWSKY, « MANIFESTATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/manifestation/