WÖRNER MANFRED (1934-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (O.T.A.N.), Manfred Wörner, est décédé le 13 août 1994 des suites d'un cancer. Très éprouvé par plusieurs opérations, il n'en est pas moins resté présent au sein de son organisation, jusque dans les derniers jours de sa vie, lorsque se discutaient les conditions d'intervention des troupes de l'O.T.A.N. en Bosnie. Il avait suivi de près le débat politique et constitutionnel allemand sur l'action de la Bundeswehr en dehors de la zone couverte par l'O.T.A.N. Il avait succédé au Britannique lord Carington en 1988 ; il sera remplacé par le ministre belge des Affaires étrangères, Willy Claes. Son mandat avait été prolongé jusqu'en 1996. Le gouvernement et le Parlement allemands lui ont rendu un hommage solennel, à Bonn, le 23 août.

Manfred Wörner est né le 24 septembre 1934 à Stuttgart, sa mère lui ayant donné le prénom du célèbre pilote de chasse de la Première Guerre mondiale, Manfred von Richthofen (1892-1918). Après des études juridiques aux universités de Heidelberg, Paris et Munich, couronnées par un doctorat en droit international et un titre d'avocat, il entre comme fonctionnaire au ministère de l'Intérieur du Bade-Wurtemberg, son Land natal. De 1962 à 1964, il est conseiller parlementaire auprès de la diète régionale, le Landtag.

Âgé de vingt ans en 1954, il ne fait pas de service militaire, car la nouvelle armée ouest-allemande, la Bundeswehr, n'est créée qu'à partir de 1955. Manfred Wörner tient cependant à suivre plus tard une formation de réserviste afin d'assouvir sa grande passion : le pilotage des avions de chasse. Officier de réserve, il était fier d'être l'un des rares Allemands à avoir piloté la quasi-totalité des différents types d'avions militaires fabriqués dans le monde.

Sa carrière politique commence en 1956 avec son adhésion à l'Union chrétienne-démocrate (C.D.U.) du chancelier Konrad Adenauer. En 1965, il est élu député [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Les derniers événements

4 janvier - 1er février 1984 • République fédérale d'AllemagneRemous politiques autour du limogeage du général Kiessling

est officiellement fondé sur son homosexualité, qui constituerait un « risque » pour la « sécurité du pays ». Le 15, la police de Cologne annonce la découverte d'un sosie du général, fréquentant les bars homosexuels. Cette révélation met en première ligne Manfred Wörner, ministre de la Défense, suspecté [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Henri MÉNUDIER, « WÖRNER MANFRED - (1934-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manfred-worner/