MAN ON THE MOON (M. Forman)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La grande réussite de Man on the Moon (1999) résulte de la rencontre entre trois personnalités hors du commun : le réalisateur américain d'origine tchèque Milos Forman, le comédien caméléon Jim Carrey et l'énigmatique Andy Kaufman, superstar de la télévision américaine, pendant les années 1970, dont le film retrace la vie insolite.

Dans ses films, depuis les débuts tonitruants de la nouvelle vague tchèque précédant le Printemps de Prague (L'As de pique, Les Amours d'une blonde), jusqu'à ses virulentes chroniques américaines (Taking off, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Hair, Ragtime), Milos Forman a toujours cultivé un aspect « documentaire ». Il aime à déclarer par ailleurs que « tous les films sont des biographies », qu'elles soient réelles ou imaginaires. Dans la schizophrénie quotidienne de l'être privé devenant figure publique, ce qui l'intéresse, c'est moins la division de la personnalité que la frontière entre ses deux faces. Avec Larry Flynt (1997), déjà, le réalisateur nous avait proposé sa vision d'un personnage public ambigu, junkie névrosé et magnat médiatique, marchand de sexe et chantre de la liberté d'expression.

Quant à Jim Carrey, il s'est imposé comme le burlesque des années 1990, capable d'explorer, comme aucun acteur depuis Jerry Lewis, les paradoxes du comique. Adepte du dédoublement grimaçant de la personnalité, virtuose du déguisement jusqu'à l'effroi, maître de l'expression faciale déformée et de ses prolongements plastiques par image de synthèse (The Mask, de Charles Russell, 1994), Carrey s'avère l'incarnation idéale de l'« homme sur la Lune », pour reprendre le surnom que le groupe rock R.E.M. (à qui Forman a commandé la musique de son film) donna à Andy Kaufman.

Disparu en 1984, Andy Kaufman fut l'une des figures clés de la société médiatique américaine, véritable condensé des contradictions de son pays. Mélange de démagogie et de su [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre du comité de rédaction de la revue Positif, critique et producteur de films

Classification

Pour citer l’article

N.T. BINH, « MAN ON THE MOON (M. Forman) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-on-the-moon/