MAMBRÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sanctuaire de la ville d'Hébron au cœur de la montagne de Juda. Les traditions bibliques rattachent Mambré au patriarche Abraham (Gen., xiii, 18), qui y bâtit un autel à côté du chêne qui y était vénéré.

Les traditions yahvistes y placent une apparition de Dieu à Abraham (Gen., xviii, 1), et c'est non loin de là que se situerait la sépulture du premier patriarche (Gen., xxiii) ainsi que celles de Sarah, d'Isaac, de Rébecca, de Léa et de Jacob (Gen., l, 13).

Le site de Mambré est souvent identifié avec Ramāt el-Khalīl, à trois kilomètres au nord d'Hébron. Il a été fouillé, de 1926 à 1928, par une expédition allemande dirigée par Evaristus Mader, puis, de 1984 à 1986, sous la direction d'Itzhak Magen. Ces fouilles ont permis de dégager une enceinte sacrée incluant un puits et les restes d'une église byzantine. L'enceinte sacrée, réutilisée à l'époque de l'empereur Hadrien, remonte à Hérode le Grand. Cependant, certains savants situent Mambré soit dans Hébron même, soit au nord de la ville, sur la colline de Namra.

—  André LEMAIRE

Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire, École pratique des hautes études, correspondant français de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Pour citer l’article

André LEMAIRE, « MAMBRÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mambre/