Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MALINES

Belgique : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Belgique : carte administrative

Ville de la province d'Anvers, située sur la Dyle, entre Bruxelles et Anvers, à environ 25 kilomètres de chacune de ces deux villes et proche de l'aéroport de Bruxelles-National, Malines (en néerlandais, Mechelen, 88 000 habitants en 2023) s'inscrit dans l'ensemble métropolitain central de la Belgique. Elle connaît un développement qui s'appuie entre autres sur de vastes parcs d'activités en bordure de l'autoroute Bruxelles-Anvers. La ville est la métropole religieuse de la Belgique, siège (partagé avec Bruxelles depuis 1962) de l'archevêché depuis le redécoupage ecclésiastique des Pays-Bas espagnols réalisé en 1559 par Philippe II pour renforcer l'encadrement religieux de ses territoires face aux progrès du calvinisme.

Mentionnée pour la première fois au milieu du ixe siècle, lors du traité de Meersen, la ville devint le siège d'une seigneurie qui appartint aux princes-évêques de Liège, fut contestée par les ducs de Brabant, dans les terres desquels elle était enclavée, passa au comte de Flandre, Louis de Male, et donc ensuite sous la souveraineté des Bourguignons. La ville s'administra toutefois elle-même dès le début du xive siècle. Charles le Téméraire y fixa, en 1473, le Parlement, cour de justice suprême des Pays-Bas. Le début du xvie siècle fut une période brillante : Marguerite d'Autriche, tante de Charles Quint et gouvernante des Pays-Bas, y fixa sa résidence de 1507 à sa mort en 1530. Son palais, décoré à l’italienne, inaugura le style Renaissance dans les Pays-Bas (il est aujourd'hui occupé par le palais de justice). Sous ses auspices fut aussi édifiée la tour, massive, de la cathédrale Saint-Rombaut, en façade de celle-ci, de style gothique brabançon, et son célèbre carillon.

Toutefois, Malines a rapidement perdu en importance au profit de Bruxelles, où la cour se déplaça à partir de 1530. La ville connut dès lors une relative stagnation jusqu'au début du xxe siècle, comme beaucoup de villes flamandes, d'autant que l'industrie drapière déclinait, même si elle fut relayée par celles du cuir, de la dentelle, des tapis, du travail du cuivre et des canons. Malines conserve un patrimoine architectural ancien de qualité, remarquablement remis en valeur (refuges de couvents, béguinage, hôtels particuliers, tel celui du chanoine Busleyden, du xvie siècle). Si la ville fut choisie en 1835 comme nœud central du réseau belge de chemin de fer, d'où rayonnaient les lignes vers les quatre points cardinaux, le développement du réseau et le renforcement de la capitale du nouvel État indépendant lui firent rapidement perdre cette position au profit de Bruxelles.

— Christian VANDERMOTTEN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en sciences géographiques, professeur émérite à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Pour citer cet article

Christian VANDERMOTTEN. MALINES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 12/04/2023

Média

Belgique : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Belgique : carte administrative

Autres références

  • CARILLON

    • Écrit par
    • 907 mots
    • 1 média

    Instrument de musique composé d'au moins vingt-trois cloches en bronze dans une suspension fixe, accordées en ordre chromatique (c'est-à-dire par demi-tons) et capables d'une harmonie concordante lorsqu'on les sonne ensemble. Généralement installé dans une tour, le carillon se joue à partir d'un...

  • PAYS-BAS

    • Écrit par , , , et
    • 35 732 mots
    • 23 médias
    ...justice étaient de sa compétence. Philippe le Bon modifia cette institution. Après 1455, le Conseil ducal donna naissance au Grand Conseil (ou Parlement de Malines), exclusivement en charge de la justice. Toutefois, cette instance resta provisoirement subordonnée au Conseil ducal, mais, en 1473, devenue autonome,...
  • TISSUS D'ART

    • Écrit par , , et
    • 22 617 mots
    • 8 médias
    ...dentelles d'Angleterre ». Le terme qui ne trompait personne rassurait les consciences ; on l'utilise encore parfois dans certains musées. La dentelle de Malines était, comme la dentelle de Bruxelles, fortement prisée, spécialement à la cour de France où on la considérait comme « dentelle d'été ». Si son...