Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LUXEMBOURG

Nom officiel

Grand-Duché de Luxembourg (LU)

    Chef de l'État

    Le grand-duc Henri de Luxembourg (depuis le 7 octobre 2000)

      Chef du gouvernement

      Luc Frieden (depuis le 17 novembre 2023)

        Capitale

        Luxembourg

          Langues officielles

          2

            Unité monétaire

            Euro (EUR)

              Population (estim.) 683 500 (2024)
                Superficie 2 586 km²

                  Vie politique et institutionnelle

                  L'État luxembourgeois est une monarchie constitutionnelle dont la loi fondamentale a été adoptée en 1868. Depuis 2000, le grand-duc Henri de Luxembourg exerce les fonctions de chef de l'État. Tous ses actes sont contresignés par un ministre qui assume l'entière responsabilité politique. Le souverain choisit comme Premier ministre le chef du parti qui a reçu le plus de suffrages aux élections législatives. Le gouvernement, une fois formé, présente son programme politique devant la Chambre des députés, unique chambre qui, par un vote majoritaire, lui exprime sa confiance.

                  Un fonctionnement consensuel

                  Depuis l'introduction du suffrage universel direct tant pour les hommes que pour les femmes en 1919, tous les gouvernements luxembourgeois sont de coalition. Depuis 2004, le gouvernement associe le Parti chrétien social (PCS) et le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (POSL). Cependant, à l'exception de la période 1974-1979, tous les Premiers ministres et ministres d'État sont issus du PCS depuis 1945. Premier ministre du Luxembourg depuis 1995, Jean-Claude Juncker a été reconduit dans ses fonctions à la suite des élections de juillet 2004.

                  La Chambre des députés est composée de 60 députés élus pour cinq ans sur la base du suffrage universel au scrutin de liste dans quatre circonscriptions distinctes, suivant les règles de la représentation proportionnelle. Aucun projet de loi n'est présenté au Parlement sans que le Conseil d'État (composé de 21 conseillers dont la nomination fait l'objet d'un « savant marchandage » entre la haute fonction publique, les partis politiques et les groupes d'intérêts) ait donné son avis. Six chambres professionnelles (de commerce, des artisans, de travail, des employés privés, d'agriculture, des fonctionnaires et employés du secteur public), créées en 1924, donnent aussi obligatoirement leur avis sur les matières qui les concernent. Elles sont formées lors d'élections sociales tous les cinq ans. Tous les salariés au Luxembourg sont conviés à y participer, sans distinction de nationalité ou de résidence. En 2007, les résidents étrangers et les frontaliers représentent 80 % des travailleurs du secteur privé, alors que les Luxembourgeois constituent 80 % des effectifs du secteur public.

                  En raison de la dimension de l'État luxembourgeois, il n'existe aucun niveau administratif entre le national et les 118 communes qui constituent le grand-duché. Cependant, sous l'influence du Conseil de l'Europe, le système institutionnel a été complété en 1996 par une Cour constitutionnelle, en 2000 par une Cour des comptes, en 2003 par un médiateur sur le modèle français et en 2007 par une loi sur le financement public des partis politiques.

                  La première formation politique « moderne » fut le Parti social-démocrate, dont la principale préoccupation était la condition ouvrière. Il faut toutefois attendre la création d'un Parti ouvrier luxembourgeois, en 1924, pour que le « monde » socialiste ait enfin un parti politique moderne mais très dépendant des syndicats ouvriers. C'est en 1946 qu'est fondé l'actuel Parti ouvrier socialiste luxembourgeois, membre du Parti socialiste européen depuis sa création en 1992. De l'autre côté du spectre politique, la ligue libérale se constitue en 1904. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille libérale bénéficie de l'apport de certains mouvements de résistance qui fondent un mouvement dénommé Groupement patriotique et démocratique, devenu Parti démocratique (PD) en 1954. Enfin, un Parti de la droite a été créé en 1914. Il trouve son origine dans des mouvements catholiques agraires, corporatistes et sociaux. En 1919, l'introduction du suffrage universel permet son accession à l'exercice d'un pouvoir quasi sans partage jusqu'en 1937. Cette année marque la défaite de l'aile catholique corporatiste[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : docteur en sciences géographiques, chercheur à l'Institut de gestion de l'environnement et d'aménagement du territoire et au Centre interdisciplinaire de recherche sur l'histoire de Bruxelles à l'Université libre de Bruxelles
                  • : président honoraire du Centre universitaire de Luxembourg
                  • : auteur
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  Classification

                  Pour citer cet article

                  Christian DESSOUROUX, Universalis, Paul MARGUE et Philippe POIRIER. LUXEMBOURG [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Luxembourg : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Luxembourg : carte physique

                  Luxembourg : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Luxembourg : drapeau

                  Clervaux, Luxembourg - crédits : E. Streichan/ SuperStock

                  Clervaux, Luxembourg

                  Autres références

                  • LUXEMBOURG, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • BENELUX

                    • Écrit par Paul KESTENS
                    • 2 952 mots

                    Le terme « Benelux » désigne l'entité constituée par trois pays d'Europe occidentale : la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg (BElgique, NEderland, LUXembourg). Depuis l'indépendance de la Belgique obtenue en 1830, certaines tentatives de rapprochement économique avaient déjà...

                  • JUNCKER JEAN-CLAUDE (1954- )

                    • Écrit par Didier GEORGAKAKIS
                    • 1 275 mots
                    • 1 média

                    Jean-Claude Juncker est un homme politique luxembourgeois, Premier ministre du grand-duché de 1995 à 2013 et président de la Commission européenne de 2014 à 2019.

                    « Le plus socialiste des leaders de la droite européenne » pour certains, pour d’autres le « défenseur des intérêts de la banque et...

                  • LUXEMBOURG, ville

                    • Écrit par Christian DESSOUROUX
                    • 515 mots
                    • 1 média

                    Malgré sa taille modeste (83 820 habitants dans une agglomération de 136 616 habitants en 2007), Luxembourg, la capitale du pays homonyme, se distingue par son caractère international exceptionnel lié à la présence de plusieurs organes de l'Union européenne et à l'existence d'un secteur financier...

                  Voir aussi