LOGEMENT OUVRIER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Crespi d'Adda

Tel fut le cas en Italie de Crespi d'Adda, une agglomération voisine de la commune de Capriate San Gervasio (province de Bergame, Italie). La ville s'ordonne par rapport à une voie centrale séparant la zone industrielle de la zone résidentielle, cette dernière étant constituée de grosses maisons carrées, sur deux niveaux, bien séparées par des jardins. À l'entrée, la préoccupation urbanistique s'exprime dans la présence d'une église paroissiale imitée de Bramante, œuvre de L. Cavenaghi (1893) et d'un château patronal, œuvre de E. Pirovano (1897). On relève là le souci de faire l'éducation esthétique d'une population en lui offrant un cadre de vie inspiré des traditions de l'art et de l'architecture italiennes. Au fond de la cité, comme le symbole du parcours d'une vie, un cimetière monumental ferme l'ensemble, œuvre de G. Moretti (1897).

C'est en 1875 que Cristoforo Benigno Crespi créa ce village, avec le souci immédiat de loger les ouvriers, d'abord dans des immeubles multifamiliaux de trois étages, les palasocc (1878), toujours visibles au voisinage de l'église. Son fils, Silvio Benigno (1868-1944), lui succéda en 1889 et développa le projet paternel dans un sens différent. Dans un petit livre : Dei mezzi per prevenire gli infortuni e per garantire la vita e la salute degli operai nell'industria del cotone in Italia, il exprime la conviction que, le soir, le travailleur doit pouvoir rentrer heureux chez lui, dans un cadre confortable, calme et paisible. Celui qui aime sa maison aime sa famille et son pays et échappera toujours au vice et à la paresse. Pour s'attacher des travailleurs dévoués, il faut les loger en maisons unifamiliales entourées d'un petit potager, comme dans les cités ouvrières britanniques ou germaniques que Silvio Benigno avait visitées dans sa jeunesse. « Un sentiment d'amitié et de fraternité s'établira entre l'employeur et ses ouvriers. La lutte de classes n'existera plus, tous les cœurs déborderont d'amour universel et d'idéaux pacifistes ». Crespi d'Adda apparaît comme une utopie sociale [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : responsable du programme international de l'écomusée de la communauté urbaine Le Creusot-Montceau

Classification


Autres références

«  LOGEMENT OUVRIER  » est également traité dans :

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 538 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des palais industriels privés »  : […] Par la suite, à l'instar des rois, certains capitaines d'industrie conçoivent leurs bâtiments industriels comme des œuvres architecturales. Si l'industrie qu'ils hébergeaient a le plus souvent disparu ou bien migré dans des structures plus modernes et opérationnelles, les bâtiments abandonnés demeurent en raison de la majesté et de la qualité de leur construction qui les rend propres à un usage r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_47751

Voir aussi

Pour citer l’article

Maria Teresa MAIULLARI, « LOGEMENT OUVRIER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-ouvrier/