LASKINE LILY (1893-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On la surnommait la « grande dame de la harpe », car Lily Laskine a véritablement dominé la vie de cet instrument pendant plus de trois quarts de siècle. La harpe lui doit d'avoir retrouvé ses lettres de noblesse, d'être sortie du rôle d'instrument de salon dans lequel elle était restée confinée au xixe siècle pour redevenir un instrument soliste à part entière.

Naissance d'une soliste

Née à Paris le 31 août 1893, Lily Laskine commence par étudier le piano. Mais elle éprouve peu d'attirance pour cet instrument et se tourne vers la harpe : elle entre au Conservatoire de Paris, où elle est l'élève d'Alphonse Hasselmans (1845-1912) et de Georges Marty (1860-1908). À l'âge de douze ans, elle donne son premier concert et obtient un premier prix de harpe au Conservatoire (1905). Elle commence à voyager à partir de 1907 et joue notamment à Londres. En 1909, elle entre à l'Orchestre de l'Opéra de Paris, où elle est la première femme admise ; elle y restera jusqu'en 1926. Elle est également harpe solo de l'orchestre que fonde Serge Koussevitzky à Paris en 1921 ; elle occupe la même fonction aux Concerts Lamoureux (1921-1940, puis 1943-1945), aux Concerts Straram (1926-1933), à l'Orchestre national (dès sa fondation, en 1934), à l'Orchestre philharmonique de Paris et à la Comédie-Française.

Contrairement à ses prédécesseurs, Lily Laskine ne se cantonne pas dans son rôle d'instrumentiste d'orchestre et entreprend une carrière de soliste, en récital, en concerto et en musique de chambre. Elle suscite ainsi un nouvel intérêt pour la harpe et fait revivre une partie du répertoire alors oublié, en particulier le Concerto pour flûte et harpe de Mozart, qu'elle joue au festival de Salzbourg et qu'elle enregistrera à plusieurs reprises, notamment avec Marcel Moyse, René Le Roy, Michel Debost, Roger Bourdin et [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  LASKINE LILY (1893-1988)  » est également traité dans :

HARPE, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 040 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Au Moyen Âge, la harpe accompagne la cantillation des poèmes épiques dans les pays celtiques et nordiques. Vers le xiv e  siècle, elle devient un des instruments solistes privilégiés des cours européennes, notamment en Italie : Claudio Monteverdi écrit un célèbre solo de arpa doppia pour son Orfeo (1607), afin d'accompagner le chant de son héros au troisième acte de son ouvrage. Jusqu'au xix e   […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « LASKINE LILY - (1893-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lily-laskine/