CONTI LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Branche cadette de la maison de Bourbon. Conti est un village de Picardie entre Amiens et Montdidier. La maison fut formée en 1551 en faveur de Louis Ier de Bourbon et s'éteignit en 1614 avec la mort de François son troisième fils. Elle fut relevée vers 1630 en faveur d'Armand de Bourbon, frère du Grand Condé, et dura jusqu'en 1814. Armand sembla d'abord se destiner à l'état ecclésiastique puis s'engagea dans la même voie que son frère dont il était très jaloux. Il vécut dans l'ombre de sa sœur la duchesse de Longueville qui l'entraîna dans l'aventure de la Fronde, contre le Grand Condé alors partisan de la Cour. Élu général de l'armée parlementaire, il intrigua un moment pour obtenir de la régente le chapeau de cardinal, puis se jeta à nouveau dans l'aventure politique. Après un stage à Vincennes où il accompagna son frère en prison, il se rapprocha du cardinal pour obtenir la place du Grand Condé qui se compromettait alors avec l'Espagne. Gouverneur de Guyenne, commandant de l'armée de Catalogne, il prit Rosas en 1654, Puycerdá et la Cerdagne en 1655. Attaché à Mazarin par un puissant lien de fidélité, il épousa sa nièce. Il vécut dans son gouvernement de Languedoc et se tourna vers le mysticisme, allant même jusqu'à écrire des traités de morale. Il protégea Molière à ses débuts, le présenta à Monsieur qui le fit connaître au roi.

Son fils, Louis Armand de Bourbon, prince de Conti (1661-1685), eut une jeunesse désordonnée. Il servit brillamment en 1683 dans la campagne des Flandres, puis partit combattre les Turcs. Il mourut de la petite vérole.

Le frère de ce dernier, François-Louis (1664-1709), d'abord prince de La Roche-sur-Yon, puis de Conti en 1685, fut le personnage le plus remarquable de la famille au xviie siècle : esprit solide, courageux, ayant reçu une éducation délicate et soignée de sa mère et du Grand Condé qui lui fit épouser sa petite-fille. Exilé par Louis XIV pour avoir écrit un peu vertement sur sa personne, il n'obtint rien du roi qui se méfiait de ce personnage trop [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CONTI LES  » est également traité dans :

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une famille nombreuse »  : […] Au xvii e  siècle, la famille royale se compose surtout des reines Marie de Médicis (1573-1642) et Anne d'Autriche (1601-1666), la première malhabile pendant la minorité de Louix XIII à défendre les droits du roi, la seconde, comme la première, au cœur de tous les complots du vivant de Louis XIII et de Richelieu, mais contribuant avec Mazarin, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_14226

Pour citer l’article

Jean-Marie CONSTANT, « CONTI LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-conti/