LEOPARDI, IL GIOVANE FAVOLOSO (M. Martone)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mario Martone, né à Naples en 1959, est d'abord un homme de théâtre. Après une première mise en scène à 17 ans, il crée la compagnie Falso Movimento en 1979, et monte Otello de Verdi, LOpéra de quatsous de Brecht et Weil, Retour à Alphaville, d'après Godard. Cinéma, vidéo, opéra, théâtre, Wenders, Verdi, Brecht, Godard : dès ses débuts à la scène, il se veut du côté de la synthèse entre les arts. Sa carrière théâtrale, d'une grande richesse, passe par Naples, Rome, Turin, mais aussi Paris (il a mis en scène au printemps 2015 Macbeth, de Verdi, au Théâtre des Champs-Élysées). En 1992, il réalise son premier long métrage, Mort d'un mathématicien napolitain, très bien accueilli, comme le suivant, L'Amour meurtri (1995). Naples est sa première inspiration cinématographique, dans sa beauté et sa laideur, sa séduction et ses abîmes, une Naples irrécupérable par les faiseurs de clichés et les amateurs de pittoresque. Mais son cinéma est d'une grande diversité. Il a ainsi filmé la rencontre de Naples, d'Eschyle et de Sarajevo assiégée dans Teatro di guerra (1998), l'intimité d'un couple tourmenté dans L'Odeur du sang (2003) et l'épopée du Risorgimento dans Noi credevamo (2010).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

René MARX, « LEOPARDI, IL GIOVANE FAVOLOSO (M. Martone) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopardi-il-giovane-favoloso/