LEDERMAN LEON (1922-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 15 juillet 1922 à New York dans une famille d'émigrés russes, Leon Lederman servit trois ans dans l'armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale, puis fit ses études à l'université Columbia de New York où il soutint sa thèse en 1951. Nommé professeur de physique en 1958, il resta à Columbia jusqu'en 1979, année où il devint directeur du laboratoire national Fermi (Fermilab) à Batavia (Illinois) – où les plus grands accélérateurs de particules américains furent construits –, poste qu'il occupa jusqu'à sa retraite en 1989.

En 1962, avec ses collègues Melvin Schwartz et Jack Steinberger, il réalisa une expérience fondamentale pour la compréhension de l'interaction nucléaire faible. En séparant les produits des désintégrations des mésons π, eux-mêmes produits lors des collisions des protons accélérés par le grand synchrotron de Brookhaven, ils purent obtenir le premier faisceau de neutrinos contrôlé. En dix jours, l'équipe put ainsi analyser le passage de quelque 1014 neutrinos dans un détecteur de 10 tonnes d'aluminium et enregistrer 51 collisions de neutrinos donnant toutes naissance à un muon. Ils déterminaient ainsi qu'il y avait bien deux sortes de neutrinos, l'un attaché à l'électron et découvert en 1956, l'autre au muon et qu'ils venaient de mettre en évidence. On sait maintenant que nombre de particules élémentaires sont ainsi groupées par paires (dites d'isospin faible). Le prix Nobel de physique 1988 récompensa Lederman, Schwartz et Steinberger pour cette expérience historique.

En 1977, une collaboration menée par Lederman détectait une particule quelque dix fois plus massive que le proton dans les produits des collisions de protons accélérés au laboratoire Fermi. Cette particule se révélait contenir un nouveau quark (nommé b pour bottom). En 1979, il devient directeur du Fermilab, puis rejoint l'université de Chicago en 1989.

Lederman a lancé, dans les années 1990, une ambitieuse campagne de vulgarisation scientifique destinée aux enfants des quartiers américains déshérités. Célèbre pour son art d'émailler ses exposés scientifiques d'histoires de rabbins provenant des lointains ghettos russes, il est l'auteur d'un livre, The God Particle (1993, Une sacrée particule), présentant de façon alerte et optimiste la recherche du boson de Higgs. C'est dans ce même souci de partage de la culture scientifique qu'il crée, en 1995, un centre éducatif scientifique au Fermilab, à Batavia près de Chicago.

Leon Lerderman est mort le 3 octobre 2018 à Rexburg (Idaho).

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  LEDERMAN LEON (1922-2018)  » est également traité dans :

CHARPAK GEORGES (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Pierre DARRIULAT
  •  • 1 037 mots
  •  • 1 média

Physicien français, né le 1 er  août 1924 à Dabrovica (Pologne), lauréat du prix Nobel de physique 1992 pour ses travaux sur les détecteurs de particules élémentaires, notamment de la chambre proportionnelle multifils. La famille Charpak émigre à Paris en 1932. Ingénieur de l'École des mines de Paris en 1948, Georges Charpak est engagé au C.N.R.S. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-charpak/#i_85785

DÉCOUVERTE DU NEUTRINO MUONIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 208 mots

Les physiciens américains Jack Steinberger (né en 1921), Leon Lederman (né en 1922) et Mel Schwartz (1932-2006) montrent en 1962 qu'il existe au moins deux sortes de neutrinos, l'un attaché à l'électron, l'autre au muon. L'expérience utilise le synchrotron du Laboratoire national de Brookhaven (île de Long Island, près de New York). Les collision […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-neutrino-muonique/#i_85785

SCHWARTZ MELVIN (1932-2006)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 887 mots

Physicien américain, Prix Nobel de physique en 1988. Né le 2 novembre 1932 dans le quartier du Bronx à New York, Schwartz suit les cours du Bronx High School of Science, lycée exceptionnel par ses ambitions et sa fréquentation, d'où sont issus sept Prix Nobel de physique. Le jeune Melvin croise dans les couloirs de son école Leon N. Cooper (né en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melvin-schwartz/#i_85785

STEINBERGER JACK (1921- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 709 mots

Né le 21 mai 1921 à Bad Kissingen (Allemagne), Jack Steinberger est le fils du professeur de religion de la petite communauté juive de la station thermale d'alors. Embarqué avec trois cents autres enfants juifs allemands accueillis par des organisations juives américaines, il débarqua à New York avec son frère aîné en décembre 1934 et fut « adopté  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-steinberger/#i_85785

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « LEDERMAN LEON - (1922-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-lederman/