LEEWARD ISLANDS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Appartenant à la moitié nord de l'arc insulaire des Petites Antilles, les Leeward, groupe d'îles anglophones, se situent entre la Guadeloupe et les îles vierges.

Les îles Sous-le-Vent (Leeward Islands) les plus importantes sont, du nord au sud, les îles Vierges, dont une partie appartient aux États-Unis et l'autre au Royaume-Uni (cette dernière fait partie géologiquement des Grandes Antilles) ; Anguilla qui, après avoir été unie à Saint-Kitts-et-Nevis est redevenue territoire associé au Royaume-Uni en 1982 ; Saint-Martin, dont la moitié de l'île est française et l'autre moitié appartient aux Antilles néerlandaises ; Saint-Kitts-et-Nevis, État d'abord associé au Royaume-Uni puis devenu indépendant en 1983 ; Antigua-et-Barbuda, État indépendant depuis 1981, comprend aussi l'îlot inhabité de Redonda ; Montserrat, une colonie britannique qui jouit d'une large autonomie interne ; et la Guadeloupe, un département français. Au sud de cet arc antillais se trouve la Dominique, État indépendant depuis 1978, souvent considérée comme faisant partie des Îles-au-Vent (Windward Islands).

Les îles Vierges consistent en une chaîne de montagne émergée, comme les îles des Grandes Antilles. Une partie d'Antigua, d'Anguilla, de Barbuda et l'est de la Guadeloupe sont formées par du calcaire corallien, tandis que la petite chaîne de montagne depuis Saint-Kitts jusqu'à Montserrat, et comprenant l'ouest de la Guadeloupe, forme une arête volcanique. Le volcan de la Soufrière (Guadeloupe) est le plus haut sommet des Petites Antilles (1 467 mètres). Le climat des îles Sous-le-Vent est plus sec qu'au sud mais il varie selon les régions, voire au sein même d'une île, puisque les précipitations augmentent notamment avec l'altitude. La force des vents diminue la chaleur tropicale ; les îles sont occasionnellement touchées par des ouragans entre les mois de juin et d'octobre.

Les Leeward Islands vivent principalement du tourisme, de l'agriculture (canne à sucre à Saint-Kitts, plantations bananières en Guadeloupe), d'une industrie légère et de l'établissement d'organismes financiers et bancaires (Anguilla).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LEEWARD ISLANDS  » est également traité dans :

ANTIGUA-ET-BARBUDA

  • Écrit par 
  • Janet D. MOMSEN, 
  • David Lawrence NIDDRIE, 
  • Richard TOLSON
  • , Universalis
  •  • 1 133 mots
  •  • 3 médias

Antigua-et-Barbuda est un État insulaire indépendant (78 200 hab. en 2006) des Caraïbes orientales, situé dans l'archipel des Petites Antilles, à la pointe sud des îles Sous-le-Vent. Il possède une dépendance, le petit îlot inhabité de Redonda. Antigua-et-Barbuda, dont la capitale est Saint John's (sur l'île d'Antigua, 23 600 hab. en 2004), est une monarchie constitutionnelle au sein de laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigua-et-barbuda/#i_49473

Pour citer l’article

« LEEWARD ISLANDS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leeward-islands/