VIERGES ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situées au contact de l'arc des Petites Antilles et de la chaîne des Grandes Antilles, les îles Vierges commandent les passages nord-est de la mer des Antilles. On distingue les îles Vierges britanniques (British Virgin Islands), qui ont le statut de « colonie de la Couronne », et les îles Vierges américaines (U.S. Virgin Island), dont l'organisation politique et administrative est, depuis 1970, du même type que celle d'un État de la fédération.

Les îles Vierges britanniques, au nombre d'une soixantaine dont une quinzaine habitées, comprennent : Anegada (39 km2) ; Virgin Gorda (21 km2) ; Tortola (51 km2.), où se trouve la capitale Road Town ; Jost Van Dyke (7 km2) ; diverses autres petites îles ; en tout, 158 kilomètres carrés et environ 30 000 habitants dans les années 2010. Les îles vivent surtout du tourisme et des services financiers.

Possession du Danemark jusqu’en 1917, les îles Vierges américaines comprennent : Sainte-Croix (217 km2) ; Saint John (51 km2) ; Saint Thomas (82 km2), où se trouve la capitale Charlotte-Amélie. Au total, 350 kilomètres carrés avec un peu plus de 100 000 habitants. En raison de la présence des bases militaires implantées à Sainte-Croix et à Saint Thomas, les îles bénéficient d'investissements de la part des autorités fédérales. Celles-ci se sont efforcées d'y maintenir l'agriculture (rhum, fruits, légumes) et l'élevage, en les modernisant, et d'y introduire, grâce à une législation fiscale libérale, des industries diverses (textile, horlogerie) et même des industries lourdes à Sainte-Croix. Construite en 1966, la raffinerie de pétrole de Hovensa a cependant cessé son activité en 2012. Mais les îles sont avant tout devenues l'un des centres touristiques les plus fréquentés des Antilles. Le tourisme, de croisière notamment, est d'ailleurs une des principales activités des îles.

—  Jean-Claude GIACOTTINO

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VIERGES ÎLES  » est également traité dans :

LEEWARD ISLANDS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 383 mots

Appartenant à la moitié nord de l'arc insulaire des Petites Antilles, les Leeward, groupe d'îles anglophones, se situent entre la Guadeloupe et les îles vierges. Les îles Sous-le-Vent (Leeward Islands) les plus importantes sont, du nord au sud, les îles Vierges, dont une partie appartient aux États-Unis et l'autre au Royaume-Uni (cette dernière fait partie géologiquement des Grandes Antilles)  […] Lire la suite

Les derniers événements

12 mars 2019 Union européenne. Révision de la liste noire des paradis fiscaux.

Les territoires américains des Samoa, de Guam et des îles Vierges, ainsi que Trinité-et-Tobago et les Samoa indépendantes y figurent toujours. La Barbade, les Émirats arabes unis et les îles Marshall, qui en étaient sortis en 2018, la réintègrent. Aruba, Belize, les Bermudes, les Fidji, Oman, Vanuatu et la Dominique les rejoignent. […] Lire la suite

6 mars 2019 Union européenne. Rejet de la liste noire des pays défaillants en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Parmi les sept nouveaux États ajoutés à la liste figuraient l’Arabie Saoudite et quatre territoires américains – les Samoa américaines, Guam, Porto Rico et les îles Vierges américaines. Washington et Riyad avaient critiqué cette décision de Bruxelles. […] Lire la suite

6-28 novembre 2018 États-Unis. Élections de mi-mandat.

Aux élections des gouverneurs, les démocrates remportent 9 États ou territoires supplémentaires (Illinois, Kansas, Maine, Michigan, Nevada, Nouveau-Mexique, Wisconsin et les territoires de Guam et des îles Vierges), totalisant un nombre de 28 gouverneurs (23 États, 4 territoires et le district de Columbia). Les républicains perdent 7 États et n’en conquièrent qu’un (Alaska), conservant 28 sièges de gouverneur (27 États et 1 territoire). […] Lire la suite

5 décembre 2017 Union européenne. Publication de la « liste noire » des paradis fiscaux.

Huit pays des Caraïbes touchés par les ouragans de septembre figurent sur une liste dérogatoire : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Dominique, Saint-Kitts-et-Nevis, les îles Turks et Caïques, les îles Vierges américaines et les îles Vierges britanniques. Quarante-sept autres pays sont placés sous surveillance sur une « liste grise », dont l’île de Man, Guernesey et Jersey, la Suisse, le Liechtenstein, la Serbie, le Qatar, la Turquie, la Thaïlande, le Pérou, le Maroc et les Bermudes. […] Lire la suite

4-15 avril 2016 Panamá. Révélation des « Panama papers ».

Le 5, le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson, que les « Panama papers » accusent de détenir une société aux îles Vierges britanniques, annonce sa démission. Le 7, le Premier ministre britannique David Cameron reconnaît avoir détenu, entre 1997 et 2010, des parts dans le fonds d’investissement géré par son père Ian Cameron et alors hébergé dans un paradis fiscal par les soins du cabinet Mossack Fonseca. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Claude GIACOTTINO, « VIERGES ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-vierges/