LE SURRÉALISME ET LA PEINTURE, André BretonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec Le Surréalisme et la peinture, publié en 1928 par la N.R.F., André Breton (1896-1966), poète et théoricien du surréalisme, précise la position du mouvement à l'égard de l'expression plastique. Très tôt, en effet, la question de l'existence d'une peinture surréaliste s'est imposée dans les débats du groupe, tandis que les expérimentations menées par certains artistes révélaient une claire parenté d'intention avec les recherches littéraires. Le silence réservé et prudent du Manifeste du surréalisme paru en 1924 – la peinture n'y était pas mentionnée – n'était dès lors plus tenable. En 1928, donc, et sans toutefois évoquer directement l'idée d'une peinture surréaliste, Breton balise le champ à explorer par la peinture, convoque les grands éclaireurs de ces voies nouvelles et dresse un premier panorama du surréalisme en peinture.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Guitemie MALDONADO, « LE SURRÉALISME ET LA PEINTURE, André Breton - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-surrealisme-et-la-peinture/