LE PARADIS PERDU, John MiltonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Essayiste infatigable lorsqu'il met sa plume au service de la république puritaine cromwellienne, John Milton (1608-1674) est aussi un poète brillant, auteur, entre autres, de grands poèmes épiques religieux. Parmi ces derniers, son chef-d'œuvre, Le Paradis perdu (1667), allait avoir une influence considérable sur les romantiques anglais et français, fascinés par le prophète aveugle, chantre des libertés.

Milton, Le Paradis perdu

Milton, Le Paradis perdu

Photographie

La Chute des anges. Illustration de Gustave Doré (1832-1883) pour Le Paradis perdu (1667), gigantesque épopée biblique de John Milton. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégée d'anglais, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, maître de conférences à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis

Classification


Autres références

«  LE PARADIS PERDU, John Milton  » est également traité dans :

MILTON JOHN (1608-1674)

  • Écrit par 
  • Jacques BLONDEL
  •  • 4 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Le Paradis perdu » »  : […] Pour saisir l'unité du poème, il faut comprendre comment Milton entendait faire « œuvre jamais encore tentée » (liv. I, 16) ; les Hexamérons depuis le iv e siècle et les Semaines de Guillaume du Bartas, dont l'influence fut immense en Angleterre, plaçaient Dieu au centre de l'histoire : Milton y mettait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-milton/#i_25570

Voir aussi

Pour citer l’article

Line COTTEGNIES, « LE PARADIS PERDU, John Milton - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-paradis-perdu/