LE PARADIS PERDU, John MiltonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Essayiste infatigable lorsqu'il met sa plume au service de la république puritaine cromwellienne, John Milton (1608-1674) est aussi un poète brillant, auteur, entre autres, de grands poèmes épiques religieux. Parmi ces derniers, son chef-d'œuvre, Le Paradis perdu (1667), allait avoir une influence considérable sur les romantiques anglais et français, fascinés par le prophète aveugle, chantre des libertés.

Milton, Le Paradis perdu

Photographie : Milton, Le Paradis perdu

Photographie

La Chute des anges. Illustration de Gustave Doré (1832-1883) pour Le Paradis perdu (1667), gigantesque épopée biblique de John Milton. 

Crédits : De Agostini/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégée d'anglais, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, maître de conférences à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis

Classification

Autres références

«  LE PARADIS PERDU, John Milton  » est également traité dans :

MILTON JOHN (1608-1674)

  • Écrit par 
  • Jacques BLONDEL
  •  • 4 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Le Paradis perdu » »  : […] Pour saisir l'unité du poème, il faut comprendre comment Milton entendait faire « œuvre jamais encore tentée » (liv. I, 16) ; les Hexamérons depuis le iv e siècle et les Semaines de Guillaume du Bartas, dont l'influence fut immense en Angleterre, plaçaient Dieu au centre de l'histoire : Milton y mettait l'homme et non seulement l'Adam mythique, mais l'humanité entière et le lecteur moderne. Cela […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Line COTTEGNIES, « LE PARADIS PERDU, John Milton - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-paradis-perdu/