LE MÉCANO DE LA "GENERAL", film de Clyde Bruckman et Buster Keaton

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Mécano de la « General » (The General) est l'un des films les plus célèbres de l'ère du muet. Dans la carrière de Buster Keaton (1896-1966) – « l'homme qui ne rit jamais », comme le vantait la publicité officielle des studios –, il se situe à l'exact milieu d'une lignée de longs-métrages acclamés par des générations entières de cinéphiles, entre d'un côté La Croisière du « Navigator » (The Navigator, 1924) et Fiancées en folie (Seven Chances, 1925), et de l'autre Cadet d'eau douce (Steamboat Bill Jr., 1928) et L'Opérateur (The Cameraman, 1928). Mais ce projet fastueux, qui ne propose rien moins que la reconstitution d'un moment épique de la Guerre de Secession, marque une limite : c'est la dernière fois que Keaton est crédité à la réalisation d'un long-métrage. Bien sûr, sa carrière va se poursuivre, il signera encore quelques courts-métrages dans les années 1930, mais pour celui qui avait commencé en 1917 sous la houlette du comique Roscoe « Fatty » Arbuckle, une telle carte blanche ne reviendra plus. Sa carrière comme réalisateur se résume ainsi à sept années, dont Le Mécano de la « General » constitue pour beaucoup d'observateurs le sommet.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent JULLIER, « LE MÉCANO DE LA "GENERAL", film de Clyde Bruckman et Buster Keaton », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mecano-de-la-general-clyde-bruckman-et-buster-keaton/