LANIAKEA, superamas de galaxies

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Galaxies, groupes ou amas, superamas sont les structures qui hiérarchisent l’Univers. L’observation du ciel nocturne nous apprend que les étoiles et leurs cortèges planétaires forment des galaxies dont la Voie lactée est l’exemple le plus visible puisque le système solaire en fait partie. La Voie lactée et la galaxie d’Andromède sont les deux principales représentantes du Groupe local, qui rassemble une cinquantaine de galaxies dans un ensemble dont la taille est de l’ordre de 10 millions d’années-lumière. L’amas de la Vierge et l’amas de Coma sont deux ensembles voisins du Groupe local ; ils contiennent chacun plus de mille galaxies et ont des diamètres proches de 20 millions d’années-lumière. Signe de l’expansion de l’Univers, ces amas s’éloignent les uns des autres, car la force gravitationnelle qui les lie n’est pas suffisamment puissante pour résister à l’expansion : on mesure que l’amas de la Vierge s’éloigne du Groupe local à une vitesse de 1 250 km/s et l’amas de Coma à 6 700 km/s. À plus grande échelle, la distribution de la matière est encore non uniforme et les astronomes ont démontré l’existence de superamas, dont le plus célèbre est le superamas de Shapley, visible au nord de la constellation du Centaure et distant de 650 millions d’années-lumière. En raison de l’expansion, la taille des superamas croît au cours du temps.

À quelle structure appartient le Groupe local et comment définir précisément un superamas à partir d’observations astronomiques évidemment incomplètes ? La présence visible de nombreux groupes de galaxies dans une région de quelque 100 millions d’années-lumière de diamètre était un argument fort en faveur du rattachement de notre système solaire à un « superamas de la Vierge » dont le mouvement d’ensemble semblait dicté par l’effet d’un « grand attracteur » qui lui était extérieur. Cette description est infirmée par une étude plus dynamique proposée en 2014 par l’astronome américain R. Brent Tully (université d’Hawaii à Honolulu) et ses collaborateurs, le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Autres références

«  LANIAKEA, superamas de galaxies  » est également traité dans :

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les galaxies »  : […] Une galaxie est une sorte de ville dont les centaines de milliards d’habitants seraient les étoiles. Ainsi, à l’instar d’une ville, il existe des quartiers très peuplés, appelés amas globulaires, riches de dizaines de milliers d’étoiles, très proches entre elles et généralement vieilles, et d’autres presque déserts, ainsi que des « maternités », où de vastes nuages de gaz denses apportent la mati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_56182

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « LANIAKEA, superamas de galaxies », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laniakea-superamas-de-galaxies/