LA MALADIE DE LA MORT (M. Duras)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créée à la Schaubühne de Berlin en 1991, dans une traduction de Peter Handke, la mise en scène de La Maladie de la mort par Robert Wilson a dû attendre sa reprise au Théâtre Vidy-Lausanne, en 1996, pour être jouée dans le texte original de Marguerite Duras. Cette seconde version du spectacle, semblable à la première dans son dessin général, mais différente grâce à l'apport personnel des interprètes, a ensuite effectué une longue tournée européenne, dont une halte attendue de plusieurs semaines à la MC93 Bobigny, dans le cadre du Festival d'automne de 1997.

Curieuse affiche que celle-ci, qui met en présence un monstre sacré du cinéma et du théâtre, Michel Piccoli, incarnation du séducteur, ici dans le rôle d'un homosexuel qui paie une femme pour connaître son corps, et une danseuse-chorégraphe, Lucinda Childs, collaboratrice de Wilson depuis le milieu des années 1970 et rompue au formalisme de son vocabulaire. Sont aussi rapprochés, de manière plus singulière, deux univers autonomes jusqu'à l'autarcie, celui d'un artiste de la scène cherchant à défaire un texte en images et celui d'un écrivain qui n'a cessé de déplorer que l'image visible appauvrisse l'imaginaire verbal.

Ce rapprochement, pourtant, recèle une profonde sympathie, articulée à l'égale densité de l'image wilsonienne et du texte durassien, ainsi qu'au refus commun de l'émotion psychologique et de la représentation traditionnelle. Le théâtre de voix prônée par l'une, les constructions graphiques et les séquences gestuelles élaborées par l'autre se nouent dans l'oubli délibéré de l'illustration, dans la transparente résistance de strates visuelles et textuelles à ce point irréductibles que le seul rapport possible entre elles est de n'en pas avoir. Texte et image sont alors cantonnés dans un devenir solitaire, selon une configuration qui reflète au niveau esthétique l'intimité de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître de conférences à l'université de Caen

Classification

Pour citer l’article

Frédéric MAURIN, « LA MALADIE DE LA MORT (M. Duras) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-maladie-de-la-mort/