LA LETTRE ÉCARLATE, Nathaniel HawthorneFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les expériences et les tendances contradictoires de Nathaniel Hawthorne (1804-1864), écrivain qui est peut-être le plus représentatif des États-Unis du xixe siècle, convergent dans La Lettre écarlate, son meilleur roman, publié en 1850, et que Henry James considérait, quarante ans plus tard, comme « l'œuvre la plus remarquable et la plus authentiquement américaine » qui existe.

Nathaniel Hawthorne

Nathaniel Hawthorne

Photographie

L'écrivain américain Nathaniel Hawthorne, auteur de romans et de nouvelles (1804-1864). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  LA LETTRE ÉCARLATE, Nathaniel Hawthorne  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 198 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Solitude du moi et mystère de l'univers »  : […] En tant que littérature nationale, la littérature américaine n'a donc pas réussi à répondre aux questions fondamentales qu'elle se posait, celle de son origine et celle de son patrimoine. On en revient toujours au constat d'indigence établi par James  : il se demandait quel pouvait être l'objet d'une œuvre littéraire qui n'avait pas, à proprement parler, de société à dépeindre et qui était privée […] Lire la suite

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 387 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mémoire et folie : le gothique américain »  : […] Charles Brockden Brown inaugure une thématique de l’enfermement géographique et psychique, et intègre au gothique la terreur archaïque de la wilderness ( Edgar Huntly , 1799), cette frontière incertaine entre humanité et sauvagerie qui imprègne la culture américaine, jetant les bases d'une littérature nationale. Les romances de Brown sont aussi bien marquées par l'intrusion de la terreur que par […] Lire la suite

HAWTHORNE NATHANIEL (1804-1864)

  • Écrit par 
  • Jean NORMAND
  •  • 2 338 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « La Lettre écarlate » »  : […] Toutes ces expériences, tous ces itinéraires convergent vers une même œuvre centrale : La Lettre écarlate ( The Scarlet Letter , 1850). Hawthorne a fait dans ce livre la somme de son moi et de ses tendances contradictoires. On y trouve réunis, dans une même sphère de fatalité sans issue, dans un monde fermé où seules les fleurs du mal et de la souffrance trouvent un terrain favorable, des personna […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel FABRE, « LA LETTRE ÉCARLATE, Nathaniel Hawthorne - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-lettre-ecarlate/