LA CHARTREUSE DE PARME, StendhalFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Chartreuse de Parme est, après Armance (1827) et Le Rouge et le Noir (1830), le troisième et dernier roman achevé de Stendhal (1783-1842). Si l'histoire semble inspirée d'une chronique italienne relatant la jeunesse du pape Alexandre Farnese, il ne subsiste aucune trace de la genèse du livre, dont la rédaction fut apparemment improvisée au fil des cinquante-deux jours (du 4 novembre au 25 décembre 1838) durant lesquels l'auteur le dicta à son secrétaire. Salué dès sa parution, en avril 1839, par un long article de Balzac, qui le qualifiait de chef-d'œuvre sans lui épargner de sévères critiques, le livre reçut un accueil plutôt favorable. Il reste que la postérité lui préféra longtemps Le Rouge et le Noir, jugé moins touffu et plus « achevé », l'accès à La Chartreuse étant réservé aux happy few, à qui le livre est dédié.

Stendhal, Nadar

Stendhal, Nadar

Photographie

Le romancier et essayiste français Henri Beyle, plus connu sous le nom de Stendhal (1783-1842). Portrait de Nadar. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LA CHARTREUSE DE PARME, Stendhal  » est également traité dans :

CRÉATION LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 11 584 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Genèse du mythe, génie du lieu »  : […] Il est banal de dire que les « lieux » littéraires sont devenus des lieux sacrés. À jamais le modeste chemin qui mène aux Charmettes et ses pervenches printanières ont pris, grâce aux Confessions , l'ampleur d'une route et de stations de pèlerinage. Ce lac près d'Aix-les-Bains que Lamartine, lors d'un très bref séjour, a immortalisé dans un célèbre poème rejoint la rive de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-litteraire/#i_28293

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vie de Stendhal »  : […] Né à Grenoble le 23 janvier 1783, Henri Beyle perd sa mère à sept ans et vit, dans une famille qu'il hait, une enfance sombre et révoltée ; son opposition est soutenue par sa participation passionnée aux événements de la Révolution, par ses études à l'École centrale (1796-1799), où il reçoit une formation « moderne » et acquiert de bonnes connaissances en mathématiques. Il se rend à Paris sous pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stendhal/#i_28293

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LA CHARTREUSE DE PARME, Stendhal - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chartreuse-de-parme/