L'ŒUVRE D'ART À L'ÉPOQUE DE SA REPRODUCTION MÉCANISÉE, Walter BenjaminFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'essai de Walter Benjamin L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproduction mécanisée est l'un des textes les plus célèbres de la littérature photographique allemande de l'entre-deux-guerres. Il est également connu en français sous un titre un peu différent : L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique. Dans ce texte, Walter Benjamin (1892-1940) reprend à son compte le débat qui agite alors les historiens de l'art allemands sur la survivance de l'art au temps des moyens de reproductions mécaniques en étudiant la manière dont l'intégrité de l'œuvre se trouve ainsi modifiée, voire menacée. Il montre qu'en passant par le filtre de la reproduction standardisée, qu'il oppose à la copie manuelle, l'œuvre d'art perd son caractère d'objet unique, rendant ainsi caduques les notions d'original et de copie, et qu'à la valeur de culte de l'œuvre, la photographie substitue la valeur d'exposition qui devient toute-puissante. Ce texte important thématise l'entrée de l'art dans une ère nouvelle, qui voit l'œuvre perdre à la fois son caractère d'unicité et ce que Benjamin appelle son « aura ». C'est ce concept d'aura, que Benjamin inaugura en 1931 dans La Petite Histoire de la photographie, et qui apparaît ici sacrifié au profit d'une image devenue politique dans l'Europe des années 1930, qui donne à ce texte tout son poids. Ce concept, qui passa à peu près inaperçu en Allemagne au moment de son élaboration, a bénéficié d'une fortune critique considérable au moment de la renaissance de la théorie photographique au cours des années 1970 et 1980.

Walter Benjamin

Photographie : Walter Benjamin

Walter Benjamin (1892-1940), stratège opérant, entre les lignes, la subversion des mythes. 

Crédits : AKG

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien de la photographie, maître de conférences à l'université de Paris-VIII

Classification

Autres références

«  L'OEUVRE D'ART À L'ÉPOQUE DE SA REPRODUCTION MÉCANISÉE, Walter Benjamin  » est également traité dans :

ART (L'art et son objet) - La reproduction en art

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 2 030 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Irreproductibilité des œuvres d'art »  : […] L'irreproductibilité de l'œuvre d'art est aujourd'hui un dogme solidement ancré. Il s'appuie sur le fait que l'œuvre, concrétion matérielle d'une pensée vivante, est achevée au terme d'un processus qui ne peut jamais être reconduit à l'identique. Au mieux, la copie qui parviendrait à surmonter ces obstacles serait une simple imitation de l'apparence à laquelle manquerait irrémédiablement ce que l' […] Lire la suite

ART (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 279 mots

Dans le chapitre « Mort ou renaissance ? »  : […] Un autre facteur pourrait bien conduire à la mort de l’art : c’est la reproductibilité des œuvres . De la Renaissance à nos jours, c’est dans leur unicité que semblait résider la valeur inestimable des grandes créations. Que devient cette valeur quand des moyens techniques de plus en plus performants permettent une reproduction illimitée des œuvres ? Aux œuvres uniques n’existant qu’ici et mainten […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul-Louis ROUBERT, « L'ŒUVRE D'ART À L'ÉPOQUE DE SA REPRODUCTION MÉCANISÉE, Walter Benjamin - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-a-l-epoque-de-sa-reproduction-mecanisee/