KUROSAWA KIYOSHI (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les années 1980, alors que l’industrie cinématographique japonaise est en déshérence, des genres cinématographiques sont nés qui ont adopté une certaine forme propre à satisfaire un nouveau marché en développement (fantastique, films de yakuzas…). Des cinéastes comme Kurosawa Kiyoshi ont su profiter de ce cadre initial pour développer peu à peu une œuvre personnelle, inégale et passionnante, qui a appris à ruser avec l’industrie. De Cure à Real, au fil de plus de trente films en trente-cinq ans d’activité, il a ainsi bâti un univers profondément mental. Notre réel, mélange de technologie et de peurs archaïques, s’y voit tout à la fois questionné et recréé.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  KUROSAWA KIYOSHI (1955- )  » est également traité dans :

JAPON (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 586 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La fin d’une époque »  : […] La deuxième décennie du xxi e  siècle est marquée par la mort, respectivement en 2013 et 2012, d’Oshima Nagisa, chef de file de la nouvelle génération, et de Wakamatsu Koji, trouble-fête du cinéma de genre et provocateur politique. Shinoda Masahiro et Yoshida Koji (anciennement Yoshishige), maintenant octogénaires, ne tournent plus. Le cinéma clas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-le-cinema/#i_56402

Voir aussi

Pour citer l’article

Hubert NIOGRET, « KUROSAWA KIYOSHI (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiyoshi-kurosawa/