SCHRANZ KARL (1938- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Champion du monde de descente (devant le Français Émile Viollat et l'Autrichien Egon Zimmermann) et du combiné en 1962, le skieur autrichien Karl Schranz, né le 18 novembre 1938, obtient la médaille d'argent du slalom géant, derrière le Français François Bonlieu, lors des jeux Olympiques d'Innsbruck en 1964. En 1968 à Grenoble, il se trouve au cœur d'une polémique à l'occasion du slalom spécial : gêné par un contrôleur, il est autorisé à recourir la seconde manche ; réalisant le meilleur temps, il se croit champion olympique ; mais, avant l'incident, il avait manqué deux portes. Le jury le disqualifie, et le titre va à Jean-Claude Killy. Vainqueur de la Coupe du monde en 1969 et 1970, champion du monde de slalom géant en 1970, Karl Schranz se présente en favori pour les jeux Olympiques de Sapporo en 1972. Mais, le président du Comité international olympique de l'époque, Avery Brundage, ne plaisante pas avec la notion d'amateurisme : Karl Schranz n'est pas autorisé à participer aux Jeux ; sa carrière est terminée. Malgré sa déveine olympique, Karl Schranz demeure considéré comme l’un des plus beaux champions du ski alpin.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  SCHRANZ KARL (1938- )  » est également traité dans :

SAPPORO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 721 mots
  •  • 1 média

Quand le C.I.O. tient sa soixante-quatrième session, du 24 au 28 avril 1966 à Rome, tous les membres conviennent que les Jeux de T̄okȳo, en 1964, furent un réel succès sur le plan de l'organisation. De ce fait, la candidature de Sapporo pour les Jeux d'hiver de 1972 est examinée avec une grande attention et un préjugé favorable, d'autant que ce choix permettrait sans doute de donner une nouvelle […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SCHRANZ KARL (1938- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-schranz/