SAPPORO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef-lieu du département septentrional de Hokkaidō, Sapporo est à la tête de la plus vaste région du Japon. Véritable métropole régionale, elle organise ce territoire qui fut essentiel au xxe siècle pour l’archipel, tant sur le plan vivrier qu’industriel ou énergétique. Avec 1,9 million d’habitants en 2017, c’est la cinquième ville du Japon et ce fut longtemps la seule ville millionnaire au nord de Tōkyō, mais avec une influence limitée au Hokkaidō.

Japon : carte administrative

Japon : carte administrative

Carte

Carte administrative du Japon. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L’île n’a été qu’assez récemment intégrée au territoire national (traité russo-japonais de Shimoda en 1855) et n’a été véritablement colonisée qu’à partir des années 1870. Sapporo est ainsi l'une des métropoles les plus récentes du Japon et une des seules, avec Yokohama, à ne pas avoir été une « ville sous le château » pendant la période Edo (1603-1868).

Située dans la plaine d’Ishikari, Sapporo résulte de la mise en valeur de ce nouveau territoire sous forme de colonie militaire. Le toponyme de la ville est d’origine aïnou, peuple autochtone marginalisé du Hokkaidō.

Les origines de Sapporo datent de 1866, dans le cadre de la construction du canal qui devait relier la façade de la mer du Japon à celle de l’océan Pacifique. La construction de la ville est décidée en 1868, supervisée par la commission pour le développement de Hokkaidō. Il s’agit de doter l’île d’un nouveau chef-lieu, aux dépens de Hakodate, la capitale historique, qui a été le dernier réduit de la résistance militaire à la restauration impériale. Le plan de Sapporo est conçu avec des ingénieurs américains dont Horace Capron, qui imprime sa marque sur le développement de l’île. On lui doit, en partie, le tracé en damier qui organise la quasi-totalité des plaines de Hokkaidō, dans lequel s’insèrent les fonctions agricoles et urbaines. Cet héritage, qui modèle Sapporo sur le plan orthogonal des villes du Middle West américain, reste encore très visible dans les parties nord et est de la ville. Construite en extension sur sa plaine, c’est la métropole la moins densément peuplée du Japon avec seulement 1 740 habitants par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences en langues et civilisations étrangères

Classification


Autres références

«  SAPPORO  » est également traité dans :

HOKKAIDŌ

  • Écrit par 
  • Raphaël LANGUILLON-AUSSEL
  •  • 940 mots
  •  • 1 média

Hokkaidō (littéralement « la route de la mer du Nord »), anciennement appelée Yeso ou Ezo, est à la fois une île, un département et une région du Japon dont le chef-lieu est Sapporo . Avec ses 83 456 kilomètres carrés, il s'agit de la deuxième île la plus vaste de l'archipel, derrière Honshū, mais devant Kyūshū et Shikoku. C'est également la plus s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hokkaido/#i_26058

Pour citer l’article

Rémi SCOCCIMARRO, « SAPPORO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sapporo/