SACHS JULIUS VON (1832-1897)

Botaniste allemand. Né à Breslau dans une famille pauvre, Julius von Sachs suit l'enseignement de Jan Evangelista Purkinje (1787-1869) en physiologie à l'université de Prague où il obtient en 1856 son doctorat. Il devient en 1868 professeur de botanique à l'université de Würzbourg, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort en 1897.

Sachs a étudié les modalités de la croissance des plantes en fonction de leur environnement, ce qui lui a permis de découvrir les tropismes, orientations de la croissance des plantes liées à des facteurs extérieurs. Il a, par ailleurs, mis à profit sa vaste érudition, nourrie par l'analyse critique des travaux de ses prédécesseurs pour régler la question de la photosynthèse : formation d'amidon sous l'action de la lumière dans les tissus chlorophylliens.

Son ouvrage principal, Geschichte der Botanik vom 16 Jahrhundert bis 1860 (1875) qui a été traduit en anglais en 1890 (History of Botany 1530-1860) et en français en 1892 (Histoire de la botanique du XVIe siècle à 1860), constitue une référence fondamentale pour l'histoire de la botanique de cette période.

—  Didier LAVERGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SACHS JULIUS VON (1832-1897)  » est également traité dans :

ÉNERGIDE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 169 mots

D'après le botaniste Sachs (1892), l'énergide désigne le noyau et le territoire cellulaire soumis à son influence, même lorsqu'aucune membrane ne délimite le cytoplasme (cas des cœnocytes ou syncytiums). Sachs voyait surtout dans l'énergide une unité physiologique et avait suggéré, sans succès d'ailleurs, que ce terme remplaçât celui de cellule. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energide/#i_28984

TAXIES

  • Écrit par 
  • Gaston RICHARD
  •  • 5 869 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] sa part les effets de la lumière sur les végétaux. Mais c'est à J. Sachs (1887) que revient le mérite de l'énoncé des trois lois fondamentales de l'action de la lumière solaire sur les plantes (héliotropisme). À peu près simultanément, O. Strasburger (1878) s'attache à l'étude comparée du déplacement des organismes libres, tels les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxies/#i_28984

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « SACHS JULIUS VON - (1832-1897) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-von-sachs/